En apprentissage 3 (suite)

Categories: Genel.

Kas 20, 2021 // By:analsex // No Comment

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Big Tits

En apprentissage 3 (suite)En apprentissage 3 (suite)Max et Christel me précèdent pour entrer dans la chambre… Max étant déjà nu, il s’allonge sur le lit et nous regarde.Je ne sais trop que faire, alors je m’assoie sur le lit et ôte mes chaussures et mes chaussettes. Christel s’approche de moi en dégrafant les quelques derniers boutons de sa robe. La robe s’écarte et je découvre sa poitrine dans un soutien gorge assorti à sa culotte beige et noire. Elle vient se plaquer contre moi et presse mon visage contre son ventre chaud. Elle me caresse les cheveux longuement. Je pose des baisers sur son ventre tout en passant mes bras derrière elle, comme pour enlacer ses fesses. Mes mains descendent le long de ses jambes… la robe est courte et je suis très vite au contact de sa peau, de ses cuisses… Sa peau est d’une douceur extrême. Je caresse l’arrière de ses cuisses lentement pendant qu’elle continue de caresser mes longs cheveux blonds. Du coin de l’œil je vois Max se lever et aller s’installer dans un fauteuil près du lit. Son sexe est toujours bien raide et il nous regarde en se masturbant lentement. Manifestement, il a décidé de n’être que spectateur. Christel m’ôte mon tee-shirt puis pousse mes épaules pour m’inviter à m’allonger. Elle en profite pour finir d’ôter sa robe et elle se met à califourchon sur moi.Elle s’applique à ce que son sexe soit bien sur la bosse de mon jean, et commence à jouer de son bassin. Mes mains caressent le dessus de ses cuisses de part et d’autre de mon corps. Je n’en peux plus, je bande tellement fort. Je commence même à me dire que je ne vais pouvoir tenir, je suis trop excité. Elle doit ressentir que quelque chose ne va pas car elle approche son visage du mien et me chuchote « tu es sûr que ça va ? ». Il faut que je lui dise… Je bafouille car un peu gêné que « non tout va bien, au contraire, mais c’est tellement bon que j ai peur de ne pas tenir »… Elle me sourit et toujours en chuchotant : « ah bon ? C’est si bon que ça ? mmm… alors laisse toi aller, on a tout le temps après, laisse moi te faire du bien… ». Elle se redresse et presse encore plus fort son sexe sur le mien, dans des mouvements de hanches superbes… Elle glisse sa main dans sa petite culotte en satin, ferme les yeux et gémit… Elle accélère et se frotte de plus en plus fort sur ma bosse… Je n en peux plus, j atteints le point de non retour, je vais jouir dans mon jean ! Elle le sait, elle sent mon corps se raidir et ouvre les yeux à l’instant même ou je jouis et me fixe en m’accompagnant de mots toujours chuchotés « ouiii ouiii mmmm jouis… mmm tu es si beau ouiii ». Je sens les saccades et la chaleur de mes jets de sperme dans mon jean… plaisir incroyable… J en ai la tête qui tourne. Je ferme les yeux, encore sous l’effet des spasmes… Je n’ose plus la regarder, j ai un peu honte de ne pas avoir gardé le contrôle.. Je mets même mes bras croisés sur mon visage… C’est elle qui ré ouvre mes bras, je rouvre les yeux. Elle me sourit…Moi : je… je suis désolé… j ai pas pu me retenir.Christel toujours en chuchotant : « pourquoi désolé ? Parce que je t’ai excité, parce que tu as envie de moi ? Ne sois surtout pas désolé, au contraire… C’est moi qui aie tout fait pour que ça arrive… Je voulais que tu te libères. Et j avais envie que tu jouisses pour moi. Tu es si beau, si jeune, tu as le temps d’apprendre à gérer tout ça. Laisse moi faire… » Et elle dégrafe mon jean et le fait glisser jusqu’à mes pieds, emportant aussi mon caleçon empli de mon sperme. Je suis maintenant étendu nu devant elle. Elle s’agenouille devant moi et caresse mon torse, mon ventre…« Tu es beau… ta peau blanche et douce… j adore… Tu n’as pas de poils, c’est très excitant au toucher… ». Elle sourit et me dit « Ne le prends pas mal mais tu as un corps d’adolescente… »Elle a bien dit adolescentE… Je suis un peu surpris sur le moment mais mes pensées s’embrouillent à nouveau très vite quand elle entreprend de lécher mon pubis de sa langue chaude pour enlever le sperme. Mon sexe est redevenu mou. J ai le souvenir de cette image d’elle faisant le tour de ma verge avec sa langue, puis la prenant entièrement dans sa bouche pour bien la nettoyer… J ai aussi le souvenir de ses regards lancés à Max en faisant cela, regards plein de complicité… J’ai compris bien plus tard qu’ils partageaient aussi un moment exceptionnel…La douceur de Christel me rassure. Elle est presque « maternelle » avec moi. Très loin de l’image que je m’étais faite en regardant ses photos. Il n’y a pas que du sexe pour du sexe, à cet instant je ressens davantage de la tendresse que du jeu sexuel. Je ferme les yeux et me laisse aller à juste ressentir sa bouche chaude enveloppant ma verge, sa langue jouant avec mon gland et ses mains effleurant l’ensemble de mon corps. Toute ma gêne s’est évaporée, je suis juste bien…« tu aimes mes caresses ? je continue ? J arrête ? »Je souris… « non, n’arrête pas… porno hikaye »Elle dégrafe son soutien gorge. Je découvre ses seins que je trouve superbes. Elle ôte sa culotte… Dans ma position, je ne peux pas voir son sexe. Mais j en ai tellement envie. Je fantasme sa toison depuis que j ai vu les photos. Je n’ai jamais touché une chatte et je sais que celle de Christel m’est promise. Elle saisit sa petite culotte et entreprend de caresser ma peau avec , comme si elle utilisait une plume… La douceur du satin sur ma peau m’électrise. Elle va et vient sur mes cuisses, mon sexe, mon torse… mes joues, mes cheveux, puis ma bouche. Le satin sur mes lèvres me donne un frisson… Et à cet instant, je sens son odeur… son parfum de femme. C’est enivrant. Je découvre l’odeur de l’intimité d’une femme. Je me souviens encore aujourd’hui de cette sensation. Christelle me voit humer l’étoffe et perçoit mon trouble.« tu aimes ? » Je hoche juste la tête pour lui dire mon plaisir de la sentir. Elle presse légèrement sa culotte sur mes lèvres, sous mon nez. L’étoffe est mouillée… « tu sens mon plaisir ? tu aimes ? Dis le moi… Lâche toi… Dis moi que tu aimes sentir ma culotte mouillée… »Un peu maladroitement, je lui dis que « ça sent bon… ».Elle sourit et chuchote. « Non.. dis moi que tu aimes sentir ma culotte mouillée… »Un peu gêné : « J’aime sentir ta culotte… »Elle : « mouillée… »Moi : « j aime sentir ta culotte mouillée… ». Elle laisse échapper un petit râle de plaisir en me souriant. Elle positionne adroitement la culotte afin que je « profite » de la partie la plus humide et odorante.« Sens la bien, respire là… et caresse ton sexe en même temps »Je saisis la culotte et enfouie mon nez dedans. Je m’enivre de ses effluves tout en caressant ma queue qui est redevenue dure.« Voilà, comme ça… Branle toi bien… »Elle se redresse sur ses genoux, cuisses bien écartées face à moi, et plonge sa main dans sa toison. Deux doigts disparaissent dans son entrejambes. J’entends le clapotis de son plaisir. Sa chatte est trempée semble t’il. Trempée de ce liquide que je suis en train de sentir, de lécher sur le satin de sa lingerie. De son autre main, elle caresse ses seins, en s’attardant sur ses tétons. Elle est magnifique.J’entends un déclic… Max, que j’avais totalement oublié, s’est saisi de son appareil photo et est en train d’immortaliser la scène. Christel : « Oui, photographie le.. Il est beau comme ça regarde… » puis me regardant : « tu me fais craquer… Je suis en train de tomber amoureuse de ton corps… J ai envie de jouer avec…, mmm comme un jouet… (elle rit) Dis, tu me laisses jouer avec ton corps ?? » . -Oui, mais tu as déjà bien commencé, lui réponds-je en riant… — Ah bon, tu crois ?? (et elle part d’un fou rire en s’allongeant contre moi et en m’embrassant).Elle m’enlace tendrement, sa bouche contre la mienne. Je sens ma queue raide contre les poils de son pubis. Elle s’empare de sa culotte que j’ai encore dans la main et la respire comme je l’ai fait auparavant…-mmm tu as aimé me sentir ? mmm, sens là encore… Tu veux la ramener chez toi pour te donner du plaisir ce soir ? -Oh oui, j aimerais beaucoup…-Mmmm coquin ! j’adore… Par contre, un cadeau comme ça, ça se mérite, dit-elle en riant…-Ahh ! ?-Oui, tu m’as dit que tu me laisserais jouer avec ton corps… Et moi quand je vois cette peau lisse, sans poil, tes longs cheveux blonds, ça me donne envie de jouer à la poupée… Elle rit…-C’est-à-dire ?-Elle me fait un clin d’œil complice, fais pendre la culotte de son doigt devant mes yeux et me dit :-Enfile là…-Quoi ?-Mets ma culotte…En souriant… « Tu es sérieuse ? »Et se remettant à chuchoter… « Bien sûr que je suis sérieuse… J’ai envie de te voir la porter. Et Je suis sûre que tu vas aimer la douceur du satin… » Puis elle m’embrasse à nouveau tendrement.Ca me surprend mais cela ne me choque pas… C’est quelque chose que j ai déjà fait plusieurs fois avec les culottes de ma grande sœur subtilisées dans la corbeille à linge. C’est juste un peu différent, je le faisais en cachette jusque là.« Lève toi…Laisse moi faire… » Je me mets debout au pied du lit. Je vois mon reflet dans le miroir du placard mural. Moi nu, la queue tendue et Christel à mes pieds faisant glisser sa petite culotte en remontant le long de mes jambes lisses. Elle l’ajuste sur mon bassin. Bien évidemment, mon érection ne permet pas à la petite culotte de contenir mon sexe. Une partie de ma queue et mon gland dépassent de l’étoffe satinée. Je ressens immédiatement la douceur de la matière sur mes fesses et sur ma queue… J adore ça. « mmm tu es superbe, attends, ne bouge pas je reviens »Christel part en direction du salon et en revient avec son sac à main. Elle en sort une pochette qu’elle déballe sur le lit. Une paire de bas blancs… Elle me regarde avec un sourire malicieux… « Je les ai achetés ce matin, tu les passerais pour moi ? ». Je m’assieds sur le bord du lit et commence seks hikayeleri à enfiler maladroitement l’un des bas. Elle rigole et me montre comment faire… Je la laisse faire pour la première jambe… Pendant que j’enfile le second bas, elle se relève et attache mes cheveux avec un élastique…« j’adore… » me dit elle, puis se tournant vers Max « Comment tu la trouves ? » Max se contente de lever le pouce en nous souriant.« Viens là, viens te mettre à quatre pattes sur le lit »Je me lève pour faire le tour du lit. En marchant je ressens une sensation fabuleuse sur la peau de mes jambes, comme un frisson permanent que me procurent les bas. Je monte sur le lit, et me met à quatre pattes en tendant mes fesses vers elle et Max… J aime cette position, je sens mes fesses s écarter dans la petite culotte. « Oui, comme ça… montre nous ton beau petit cul… tends le bien… Écarte bien tes cuisses, ouiii…. ». Je me dandine sur le lit. Christelle vient se placer derrière moi et me caresse les fesses à travers le satin. Puis ses mains deviennent plus présentes… Elle me malaxe les fesses en les écartant bien. Je sens mon petit trou se tirailler… A chaque fois je ressens un peu plus de plaisir. Sa main passe sous le satin et elle glisse ses doigts dans ma raie pour venir délicatement titiller mon anus… Ce premier contact me fait sursauter. J’écarte encore davantage mes jambes. « Tu en as envie aussi hein ? Attends, ôte la culotte… ». Je m’exécute rapidement et me remets dans la même position. Christel plonge ses doigts dans sa chatte, les ressort trempés et vient caresser mon anus avec sa mouille. Quelle douceur… De son autre main, par-dessous, elle caresse lentement ma queue qui est redevenue plus dure que jamais. Ses doigts s’enhardissent… Elle introduit délicatement un doigt dans mon cul et le fait aller et venir lentement. « Tu aimes ? »« Oui, encore… »Son va et vient accélère et elle amorce un mouvement circulaire pour bien détendre mon anus… Elle remouille ses doigts dans sa chatte et cette fois ci, m’en introduit délicatement deux… Je grimace un peu sur le moment mais le plaisir prend vite le dessus. Je pousse mes fesses vers elle pour qu’elle s’introduise plus profondément en moi. Je m’entends râler de plaisir et lui en demander encore…. Elle accélère encore, pousse de plus en plus fort et me chuchote « mmm tu aimes ça petite salope… Tu aimes mes doigts dans ton cul… mmmm dommage que je n’ai pas mon gode… je me serais fait un plaisir de te prendre comme ça en levrette… Tu aimerais ? tu veux ça ? »-Oh oui… j en ai envie !-La prochaine fois, on jouera avec mon gode ceinture, promis… En attendant, Max va te faire du bien… Il fait ça très bien tu vas voir… »Je n’avais pas remarqué que Max s’était en effet levé du fauteuil et se branlait sur le lit.-Mais avant je vais lui préparer le passage… Elle retire ses doigts de mon cul et je sens son visage se plaquer entre mes fesses. Immédiatement je sens sa langue s’introduire en moi. Je la sens dure et pointue dans mon petit trou et elle la bouge incroyablement bien en m’élargissant de plus en plus… J’en crie de plaisir… C’est incroyable comme sensation… Je sens sa salive couler le long de mes couilles lisses. Elle est incroyable, je sens sa langue puissante me pénétrer de plus en plus. Je sens aussi ses mains m’écarter les fesses au plus large afin qu’elle puisse introduire sa langue loin en moi. Elle me lèche ainsi le cul pendant cinq bonnes minutes. J en ai la tête qui tourne.Puis subitement, elle cède sa place à Max qui vient se positionner derrière moi. Je n’ai pas le temps de reprendre mes esprits que je sens son gland au contact de mon trou. Il joue avec quelques secondes, l’humecte bien de toute la salive de Christel dans ma raie… Et il s’introduit en moi, très lentement. Il force juste un peu pour que la base de son gland entre, puis je sens mon ventre s’ouvrir sous le passage de son membre en moi. Il est très doux et je sens bien sa queue profonde en moi. Christel s’approche de mon visage… « mmmm toute sa queue est en toi, tu aimes ? dis moi que tu aimes sa queue… »-oui, c’est bon-dis moi que tu aimes sa queue !-j’aime sa queue…-dis moi que tu aimes sa queue dans ton petit cul !-J aime sa queue dans mon petit cul..-De salope…-…de salope-Tu es une petite salope…-Oui…-Dis le nous !-… Je suis une petite salope-Ma petite pute !-…Je suis une petite pute !-MA petite pute !-Oui, je suis ta petite pute !Max a accéléré son va et vient en moi… Je suis totalement relâché, je ne ressens que le plaisir de sa bite qui me ramone. Jamais je n’aurais imaginé autant de plaisir. « Maintenant mets toi sur le dos… remonte tes jambes… Vas y, prends le comme ça »Je m’exécute, Max aussi. Il saisit mes pieds pour bien me relever les jambes et m’écarter. Dans cette position, je peux le voir me prendre, c’est encore plus excitant. Mais je ne le vois pas longtemps car Christel vient se mettre à erotik hikayeler califourchon sur mon visage et presse sa chatte encore bien trempée sur ma bouche et mon nez…« Allez petite pute, mange moi… mange moi pendant qu’il te baise ! »Je sens rapidement le jus de Christel qui me dégouline sur le visage. J’ai presque peine à respirer… C’est la même sensation qu’avec sa culotte mais puissance 10. Je la goûte, je la bois… Elle frotte ses poils mouillés sur ma bouche. Mes lèvres épousent sa chatte, ma langue s’introduit en elle… Elle ondule son bassin d’avant en arrière sur le rythme des coups de queue de Max dans mon cul… Nous sommes dans une parfaite synchronisation du plaisir. -Ouiii fourre moi bien ta langue… mange bien ma chatte… tu n’es qu’une petite salope bonne qu’à bouffer des chattes et prendre des queues… Et elle se met à jouir… très fort… Je sens ses contractions contre ma bouche de plus en plus fortes… Ma langue s’active de plus en plus… Et elle part d’un cri de jouissance qui n’en finit plus, en se laissant tomber en avant et prenant appui de part et d’autre de moi… Tout en me baisant, Max se penche et l’embrasse alors qu’elle est encore sous l’emprise des spasmes. Elle respire très fort… J’entends leurs langues se mélanger… Max a stoppé ses va et vient mais sa bite est toujours en moi… Le temps s’arrête…Christel se dégage de sa position et vient m’embrasser. Cette langue qu’elle a introduit dans mon cul est maintenant dans ma bouche… que d’émotions différentes… tout se bouscule dans ma tête… Je ne sais même plus qui donne du plaisir à qui… nous ne faisons qu’un, nous sommes plaisir…Elle descend du lit et s’assoit dans le fauteuil en poussant un grand soupir de satisfaction.-Baise encore un peu cette petite pute devant moi ! Et toi, petite salope, demande à Max de te baiser encore, parce que tu aimes ça…-Baise moi encore Max, baise moi encore, j aime ça !Max remonte à nouveau mes jambes bien haut et reprend son pilonnage. Trop bon, c’est vrai que j aime ça…-Baise moi Max, baise mon petit cul de salope !Max sourit… Il doit se dire que j ai bien retenu la leçon…Il continue d’aller et venir en moi pendant quelques minutes… Je respire et râle de plus en plus fort… une jouissance interne comme jamais ressentie. Max : « tu veux mon jus dans ton petit cul ? »Sans même que j’ai le temps de réfléchir Christel dit :« oui, dis lui que tu veux son jus dans ton cul… Dis lui petite salope ! »-Oui, je le veux, jouis dans mon cul…Max accélère alors encore, lève les yeux aux ciel et d’un coup j’entends sa jouissance. Au même moment je ressens toute la puissance et la chaleur de son jet au plus profond de moi… Puis une succession de jets, au rythme des derniers coups de queue qu’il me donne… Il relâche mes jambes lentement… Il se retire délicatement de mon cul… Sensation incroyable. Il n’est plus en moi mais je ressens encore sa queue. J ai l’impression qu’il est encore en moi. Quelques secondes plus tard, je sens son sperme qui ressors de mon petit trou… drôle de sensation…Max : « mmmm fantastique… et si tu jouissais aussi… vas y branle toi pour nous… »Il reste entre mes jambes, en continuant de caresser sa queue. Je saisis la mienne qui s’était quelque peu ramollie durant ma jouissance anale, et je me branle frénétiquement en repensant à tout ce que je viens de vivre durant cette dernière heure… La culotte de Christel, sa chatte, les bas que je porte, la queue de Max, les doigts et la langue de Christel, les ordres qu’elle m’a donnés, moi petite salope… petite pute… Tout s’entrechoque dans ma tête, dans le désordre… Et je jouis sur mon ventre en criant mon plaisir… Tout mon corps « retombe »… Je suis vide dans tous les sens du terme …Alors Christel et Max viennent s’allonger de part et d’autres de moi. Ils caressent tous les deux mon corps. Christel étale mon sperme sur mon ventre. Je ré ouvre les yeux et la regarde…Elle me chuchote « Ça va ? »« Euh oui… » Je souris… « Il faudrait être difficile pour que ça aille pas… » Nous partons tous les trois dans un fou rire… Ils m’embrassent à tour de rôle, puis par-dessus mon visage, échangent tous les deux un long baiser…Christel me regarde : « tu es génial… »Max à Christel avec un clin d’œil : « tu vois, je ne m’étais pas trompé… »Re fou rire. Ces deux là me semblent être une belle paire de complices.Max : « Si tu le veux Hervé, je pense qu’on peut faire un trio sympa tous les trois et si tu le désires, on peut te faire découvrir pas mal de choses… »Bien que j ai l’impression sur le moment d’en avoir découvert beaucoup, je leur souris et j’acquiesce de la tête… – « Je ne dis pas non (rire). C’est quoi la prochaine étape ?Ils rient…Max : « on va en parler… tu me fais confiance ? »Moi : si je suis là c’est que j ai confiance…Max : ok… Alors je te dirai ça très viteChristel se penche vers moi, m’embrasse langoureusement… Je ferme les yeux… Je sens quelque chose qui me chatouille la poitrine… J’ouvre les yeux… Sa culotte, suspendue à son doigt, est devant mes yeux…- Chose promise, chose due… Elle est à toi…On repart tous les trois d’un fou rire…A suivre, le salon de la photo 1981…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

About analsex

Browse Archived Articles by analsex

Related

Sorry. There are no related articles at this time.

Leave a Comment

Your email address will not be published.


pendik escort adapazarı escort adapazarı escort ensest hikayeler pendik escort gaziantep escort antep escort şirinevler escort izmir escort izmir escort escort malatya escort kayseri escort eryaman escort pendik escort tuzla escort kartal escort kurtköy çankaya escort kayseri escort izmir escort canlı bahis bahis siteleri canlı bahis canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri sakarya escort bursa bayan escort bursa escort bursa escort