Soumis et enculé par ma femme

Categories: Genel.

Eki 9, 2020 // By:analsex // No Comment

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Soumis et enculé par ma femmeJe vis avec une femme qui a du charisme et une carrure d’athlète. Elle fait beaucoup d’exercices, ce qui lui donne une force certaine sans lui faire perdre sa féminité. Je l’ai rencontrée au sein de la boite dans laquelle nous travaillons tous les deux.Elle a beaucoup de caractère et je suis bonne pâte. Aussi, je l’ai laissée prendre certaines décisions pour lesquelles je n’avais que peu d’intérêt : choix de la voiture, décoration, destination des vacances…Au fur et à mesure que le temps passait, elle s’est mise à prendre des décisions sans me consulter. Elle ne m’en parlait alors qu’après, et noyait le poisson en me disant, lors de nos rigolades ou rapports sexuels, que j’étais à elle de toute façon et que je lui appartenais. Un bisou et le tour est joué.J’aimais bien m’en remettre à elle et sentir son contrôle sur moi.Un soir, alors qu’elle se disait d’humeur à faire l’amour, elle m’invita fermement à me mettre à 4 pattes sur le lit, elle disait avoir une surprise pour moi. Ce n’était pas la 1ère fois : d’habitude, elle me lèche l’anus, chose que je n’aime pas mais qu’elle adore. Excité tout de même, je me suis exécuté.Elle m’a mis des contraintes aux chevilles. Il s’agissait d’une barre de fer reliant et écartant mes mollets par les chevilles. C’était nouveau mais comme elle me décrivait l’objet, je n’ai ressenti aucune crainte. Et j’étais déjà très excité.Je l’ai sentie monter sur le lit derrière moi. Elle me parlait, me disait à quel point elle m’aimait…J’ai senti ses mains sur mes fesses qu’elle écartait.Puis j’ai senti quelque chose contre mon anus. Je n’ai même pas eu le temps de me demander ce que bursa escort c’était que quelque chose de long et dur était introduit dans mon anus. J’ai hurlé de douleur et de surprise et c’est alors que j’ai senti une corde me glisser dans la bouche et qui me tirait par derrière. C’était comme un mord pour cheval.Je ne comprenais pas ce qu’il se passait mais je sentais son gode (ceinture, je le constaterai ensuite) glisser dans mon anus. J’essayais de me débattre pour m’en débarrasser, mais je ne pouvais donner aucun coup de pied à cause des entraves, et si j’y mettais les mains, je tombais la tête la 1ère dans le coussin. Si j’essayais de retirer la corde, elle tirait dessus, me faisant me cabrer.Je ne pouvais que m’agiter dans tous les sens en espérant faire sortir ce sexe en plastique de mes fesses. Mais plus je m’agitais, plus elle était excitée.- Vas-y, bouge ton cul pédé, débats-toi !! Plus tu te défends, plus tu m’excites !!Je voulais lui hurler d’arrêter mais la corde m’empêchait de parler intelligiblement. Elle jubilait et prenait visiblement beaucoup de plaisir à me sodomiser et à me monter comme on monte un cheval sauvage.J’enrageais, je souffrais et je voulais l’att****r et la frapper. Je m’agitais dans tous les sens pour la désarçonner, en vain. L’entrave aux chevilles me limitait et la corde me faisait me braquer quand je bougeais trop. Plus je me débattais, plus ses coups de reins étaient puissants.- C’est ça, hurle tant que tu veux ! Je vais te mâter, mon mari lopette ! Je vais te dresser à faire ce que j’aime !Elle continuait à me sodomiser sans se fatiguer tandis qu’à force de gigoter, moi je me fatiguais. Voyant que escort bursa je ne me débattais plus, elle a commencé à me parler doucement tout en ralentissant la cadence des pénétrations.- Oui voilà, doucement, calme-toi, ça ne sert à rien de te débattre ! Laisse-toi faire ! Sois docile et tout ira bien !Epuisé, je me calmais. Je sentais toujours ce sexe en plastique me pénétrer mais la vive douleur du début se transformait en plaisir. Je commençais même à gémir de plaisir en sentant le substitut de sexe glisser en moi et en me sentant sous l’emprise physique de ma copine.Elle a constaté que je prenais du plaisir et elle a repris un rythme de plus en plus rapide et les pénétrations redevenaient très profondes. J’accompagnais désormais ses mouvements de bassin pour mieux sentir la pénétration. C’était désormais des râles de jouissance qui sortaient de ma bouche. Elle était pantelante de plaisir.- C’est ça oui ! Je savais que je te materai ! Tu vas aimer de plus en plus de te faire enculer!Elle tirait régulièrement sur la corde pour me faire cambrer ; la corde m’empêchait de fermer la bouche et la salive coulait de mon « museau ».- Allez, maintenant c’est le moment de jouir !Elle continuait ses mouvements de bassin et j’ai senti un liquide se répandre en moi par saccades. Je constaterai plus tard qu’il s’agit d’un gode ceinture avec fonction éjaculatrice. En sentant cette éjaculation en moi, j’ai joui sur le matelas. Mon corps était crispé de plaisir.La réserve de faux sperme était importante ; je sentais une dizaine d’éjaculations, espacées de quelques secondes, provoquant en moi une décharge électrique à chaque fois.A quatre pattes bursa escort bayan sur le lit, je sentais mon sexe se vider sous moi.- C’est bien mon bébé ! Tu vois que tu as aimé ! Tu as aimé quand ma semence t’a engrossé !Je me suis écroulé sur le lit, à plat ventre ; elle était toujours en moi mais immobile. Elle m’embrassait la nuque et le dos. Elle était redevenue très douce.- Voilà c’est fini. A partir de maintenant, c’est ainsi qu’on fera l’amour. Tu ne me pénètreras plus jamais et je te saillirai quand il me plaira. C’est comme ça que je vais t’aimer désormais : à quatre pattes comme un a****l et tu m’obéiras. Tu es mon a****l de compagnie, n’est-ce pas mon amour ?Elle m’a fait me retourner sur le dos. Elle s’est assise sur mon bassin et je voyais ce sexe énorme me faire face. Elle a masturbé ce faux pénis puis a appuyé sur une sorte de poire et des jets de faux sperme en est sorti et a attiré sur mon visage ; j’en étais recouvert !Elle me disait vouloir marquer son territoire et a porté le gode sur mon visage pour l’y frotter. Je sentais ce gode si près de moi, me tapotant le visage, malgré le faux sperme qui m’obstruait partiellement la vue. Mais je voyais ma femme, assise sur moi, arborant un sourire de plaisir et de domination.- Je suis ta maîtresse désormais et tu m’appartiens !C’est ainsi que nous vivons désormais. Je ne l’ai plus jamais pénétrée de mon sexe et elle n’y touche plus si ce n’est pour me traire et récupérer mon sperme pour le gode éjaculateur. Si je suis excité, je dois lui montrer en me mettant nu, à quatre pattes, et un jouet anal arborant une queue de cheval.Elle a acheté la panoplie complète de la cavalière avec le pantalon serré, les bottes et gants de cuir…Quand je la vois vêtue ainsi, je suis excité en un instant et je sais que je dois aller me mettre en tenue et ne plus prononcer un mot si ce n’est un hennissement.FIN

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

About analsex

Browse Archived Articles by analsex

Related

Sorry. There are no related articles at this time.

Leave a Comment

Your email address will not be published.


pendik escort maraş escort bayan kuşadası escort bayan çanakkale escort bayan muğla escort bayan mersin escort bayan muş escort bayan nevşehir escort bayan elazığ escort bayan erzincan escort bayan erzurum escort bayan bursa bayan escort bursa escort bursa escort pendik escort bettting sites canlı bahis bahis siteleri canlı bahis canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri sakarya escort sakarya escort izmir escort porno izle sakarya travesti