Nicole soumise contre sa volonté – 1

Categories: Genel.

Haz 17, 2021 // By:analsex // No Comment

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Nicole soumise contre sa volonté – 1J’ai été contacté par « Roger » homme marié d’une soixantaine d’années qui m’a demandé de faire un récit sexuel , pervers et vicieux sur sa femme Nicole. Au cours de cette histoire elle se devait d’être soumise et obligée de cocufier son mari !Voici la suite donnée à cette demande :Ma femme Brigitte et moi-même Jean sommes venus chez ce couple pour délurer Nicole et « faire son éducation »…Notre présence chez eux suite à un faux prétexte se prolonge avec un sympathique apéritif et à l’issue de ce dernier le mari de Nicole s’éclipse et reviens vers nous nu, complètement nu comme un vers.Nicole n’en croit pas ses yeux et ne comprends rien à la situation et se retourne complètement abasourdie, de l’incompréhension se lit dans ses yeux. Voyant cela nous rajoutons à son étonnement et nous accroissons son embarras en nous mettant à notre tour complètement nus devant elle…Nicole semble perdue et ne sait que faire, profitant de cet instant Brigitte se presse contre elle et commence à la déshabiller. Abusant de son état second, elle lui dégrafe sa jupe qui tombe à ses pieds et déboutonne son chemisier. Nicole se retrouve en sous vêtements, ses dessous sont blancs et bien sages, son soutient gorge est agrémenté de broderies et sa culotte en coton possède une couronne en dentelle. Nous sommes en fin de journée et quelques petites taches jaunes de pipi sont présentes sur ce tissu blanc ce qui, rajouté à ses poils pubiens qui dépassent de sa lingerie, me font bander. Ma bite se redresse car j’adore les culottes sales et odorantes et de voir Nicole si propre sur elle si charmante avec sa culotte légèrement souillée m’excite vraiment. Nicole et moi sommes debout l’un face à l’autre, elle regarde ma bite, ne comprends rien et avant qu’elle ne réalise je m’accroupis et baisse d’un geste vif sa culotte. Cela a été si rapide qu’elle n’a pas réagis et se retrouve en soutient gorge et la chatte à l’air. Je bande de plus en plus et je joue maintenant avec son sexe, mes doigts formant un V montent et descendent de part et d’autre de sa fente et je m’amuse de ses poils, les caressant, les enroulant, les tirant…malgré son manque de participation à mes attouchements je sens qu’ils ne la laissent pas de marbre et je sens que ses grosses lèvres ont gonflées depuis le début de mes caresses.J’arrête mes petits jeux et je m’adresse à Nicole en la regardant droit dans les yeux :Jean : « Nicole, nous sommes là suite à la demande de ton mari qui te trouve beaucoup trop coincée. Nous sommes là pour faire ton éducation, tu vas devenir notre soumise sexuelle. »Dorénavant ton mari n’a plus autorité sur toi, il ne représente plus rien, je suis ton MAITRE à présent, tu deviens ma soumise et tu me doits une totale obéissance…Brigitte à amené le mari de Nicole dans un coin de la pièce et se tient placée derrière lui tenant les mains dans le dos.Je bouscule un peu Nicole et l’amène face à son mari en la tenant par la mainJean : « Ton mari n’a plus autorité sur toi, il ne représente plus rien, il est là face à toi avec sa petite bite et ses couilles pendantes. Regarde bien ses couilles, tu vas leur donner un grand coup de pied pour bien prouver ton émancipation »Jean : « Allez, vises bien et frappes lui les couilles »Nicole perdue ne sait que faire et regarde sa moitié qui lui dit : « vas y ma chérie, fais ce qu’il te dit »Je mets une fessée à Nicole et lui demande en haussant la voix de s’exécuter. Elle hésite, piétine mais docile et obéissante se dirige vers son homme et se retrouve face à luiJean : « Vas y shoote… »Roger : « Oui vas y ma chérie… »Nicole à la fois perdue et amusée se positionne et maladroitement lance son pied droit en direction des roubignoles de son homme. Ce premier tir touche plus les fesses qu’autre chose et n’est guère güvenilir bahis puissant.Jean : « Vise mieux et tire plus fort »Nicole se concentre, tire et touche les couilles. Le tir n’était pas très puissant mais malgré cela Roger saute en l’air et fait une belle grimace. Brigitte ma femme, lâche Roger et se positionne devant lui en s’adressant à NicoleBrigitte : « Tu as du mal à les toucher car ses couilles ne sont pas assez pendantes, attends je vais arranger cela »Elle s’accroupie en écartant les jambes et approche ses mains du sexe de Roger. Son index et son pouce gauche font office de tenaille et enserrent le bas du sexe entre la bite et les couilles. Elle isole les bourses et leur applique un mouvement de va et vient montant et descendant ce qui a pour effet de bien les séparer du pénis et de les rendre bien plus visibles au bout de quelques va et vient.Brigitte : « Regarde Nicole, ton salop bande, je le fait bander, je branle encore un peu ses couilles et tu pourras le shooter. C’est vrai qu’il a de petites couilles ton homme…regardes le mien et ses bons gros bonbons, biens lourds, bien pendants ».Nicole se tourne vers moi et regarde mes attributs, je n’attendais que cela, je bande comme un fou, non seulement parce que Nicole me regarde mais surtout j’imagine la vue qu’à Robert sur la chatte de ma femme. Brigitte est rasée et lorsqu’elle se tient debout ses petites lèvres ne sortent pas de sa fente telle une gentille jeune fille, mais là elle est accroupie les jambes bien écartées et sa vulve doit être carrément ouverte laissant voir toutes son intimité. Putain je bande et j’ai envie de bander encore plus fort, je prends la main de Nicole et la pose sur mes couilles lui imposant de me faire la même branlette que celle appliquée à son mari. Je ne pense pas qu’elle ait beaucoup branlé de couilles dans sa vie mais je sens qu’elle s’applique… J’apprécie son geste raffiné et régulier qui fait pendre et balancer de plus en plus mes balloches et ses mains qui bien que n’étant pas très fines me paraissent douces et délicates.Jean : « C’est bon, continue mais vas un peu plus loin »Je reprends le contrôle de la main de ma nouvelle soumise, la met sous mes couilles et l’entraine entre mes fesses, je déplie son majeur et l’amène à l’entrée de mon petit trou.Jean : « vas y, titille moi le trou du cul » « encules moi avec ton doigt »Nicole en femme bien élevée et mature bien sage n’a pas l’habitude de ces mots et encore moins de cette actionJean : « vas y»Son doigt timide reste aux abords de mon trou puis s’approche de plus en plus au cours de ses va et vient mais sans vraiment le pénétrerBrigitte : « coquine, tu en profites…Tu verras tout à l’heure mon mari aussi va en profiter et ce n’est pas que son doigt qu’il te mettra dans ton petit anus… »Nicole surprise par cette remarque retire sa main d’entre mes fesses et se retourne vers Brigitte et son mari. Brigitte vient d’arrêter son massage des testicules de Roger et le prends par le bras pour l’amener entre Nicole et moi.Brigitte : « à quatre pattes » « mets-toi à quatre pattes sur le sol » « allez bouges toi »Roger s’exécute et se retrouve comme un petit chien docile avec les mains et les genoux au sol.Brigitte : « Baisses la tête et montes ton cul »Roger est là, les quatre fers au sol, en position d’attente, son cul est dressé et il a perdu de sa superbe et ne bande plus.Je positionne Nicole derrière lui Jean : « Vas y, maintenant c’est facile pour toi, mets toi juste là et jettes ton pieds entre ses jambes »Nicole hésite et ne bouge pas. Je la prends violement, la tire et lui mets deux grosses fessées.Jean : « On dirait que ta pas compris, tu es ma soumise, tu dois m’écouter et faire tout ce que je te demande »J’att**** Nicole et la ramène tout contre moi en la tirant par les poils türkçe bahis de sa chatte. Nicole crie et est à deux doigts de pleurer. Je relâche ses poils, regarde ma main puis la sent. Mes doigts sont plein de mouille.Jean : « Petite salope, ça t’a plu tout à l’heure et tu es encore toute mouillée » « Tu joues à la mère de famille bien sage mais il y a une grosse cochonne qui demeure en toi » « Tu oublies que je suis ton maître et que tu dois m’obéir »Je presse les frêles épaules de Nicole et la force à se mettre à genoux. Sa mouille sur mes mains et ce sentiment de domination me font bander comme un âne. Je prends sa tête entre mes deux mains et je l’empale sur ma bite tendue. Nicole n’est pas une grande suceuse, cela se sent, je pense qu’elle n’a pas du voir beaucoup de queue et encore moins les sucer , elle tousse, bave, manque de s’étouffer avec ma bite dans sa bouche. Je me retire de sa bouche pour la laisser respirer et reprendre ses esprits.Jean : « Je me répète , tu es ma soumise, tu dois m’écouter et faire tout ce que je te demande »« Roger va rester là, accroupi comme un soumis et Brigitte va s’activer sur lui, elle va le branler, l’enculer, lui faire un massage de la prostate » « Pendant ce temps je vais m’occuper de toi »Nicole placide reste immobile face à ma bite tendueJean : « Lèche mon gland, passes bien ta langue sur mon gros bouton rose, je veux sentir ta langue le long de ma bite et sur mes couilles rasées »Devant son inaction, je mets mes doigts dans chacune de ses boucles d’oreilles en forme de créoles. Ces cercles dorés peuvent largement accueillir deux de mes doigts mais je me contente d’un seul et je tire lentement vers moi l’obligeant à pencher la tête et se rapprocher de moi.Jean : « Si tu ne veux pas que je t’arrache les oreilles – Lèche »Nicole forcée s’exécuteJean : « Mieux que çà »Elle s’applique maintenant et çà devient super bon. J’ai presque envie d’éjaculer mais il faut que je me retienne. C’est trop bandant de voir cette femme bien sage à genoux en train de me lécher, de voir ses petits seins d’adolescente et sa chatte pleine de poils, chatte qui fait négligée mais que très peu d’hommes ont du voir. Que c’est bandant de penser à tout cela.Jean : « continue, c’est BON » « J’aimerai t’exhiber, t’amener sur une plage naturiste, faire en sorte que les hommes et les femmes présents puissent bien voir tes petits seins, ton ventre, ton cul et surtout bien voir ta chatte » « j’aimerai que nous nous baladions tous les deux mains dans la main en bord de plage et que de nombreux hommes te voient nue, complètement nue sans aucun artifice pour te cacher, qu’ils puissent bien voir ta chatte de femme rangée, timide qui n’a jamais oser ou penser s’exhiber… »Je me régale, je sens que Nicole a apprécié mes propositions, elle me lèche vraiment bien et n’a pas plus de réticence maintenant à s’occuper de mes couilles, elle me rend dans un état second, je tourne la tête et regarde son soumis de mari qui est toujours à quatre pattes. Brigitte est a genoux derrière lui et a mis son index dans son trou du cul. Elle l’encule, elle va et vient avec son doigt, elle va de plus en plus fort et de plus en plus loin. Cette tafiole de Roger aime çà et il gémit de plus en plus.Jean à Nicole : « Regarde ta fiote de mari, il se fait enculer et il aime çà… »Nicole s’est arrêtée de me sucer et le regarde. Je la relève et lui dit : « Viens on va vers cette table »Je la prends par le bras et nous nous dirigeons vers la table du salon. Je m’allonge dessus, écarte bien les jambes et m’installe vraiment au bord de la table.Jean : « Continue, je te trouve ravissante et tu es vraiment très bonne quand tu me lèche »Ce petit compliment lui fait plaisir et Nicole me fait un beau sourire avant de s’affairer sur ma bite. Je n’ai plus besoin de rien güvenilir bahis siteleri lui dire, elle va d’elle-même de ma bite vers mes couilles et vice versa. Je sens qu’elle prend du plaisir à voir et lécher mes bourses bien lisses, elle n’avait jamais vu de testicules rasés avant et cela l’excite…C’est bon mais je veux varier un peu les plaisirs et je lui demande de me lécher le trou du cul. Elle a un temps d’arrêt, m’avoue ne l’avoir jamais fait, hésite, ne veux pas…Je regarde sa chatte, touche ses poils trempés et dirige mes doigts vers ses lèvres toutes brillantes de mouille. Je touche ses grandes lèvres qui sont gluantes et je n’ai même pas le temps de bien les caresser que Nicole à ma grande surprise bouge son bassin et engloutie mon doigt dans sa chatte et me voilà entrain de la branler. Cette salope aime çà, elle aime sentir mon doigt dans sa chatte et mon autre main qui caresse son cul. Je la doigte et en même temps je suce ses seins, ses seins ne sont pas très gros mais elle les porte bien, ce ne sont pas de vulgaire gants de toilette mais une belle petite poitrine encore bien dressée avec de petits tétons que je sens grossir de plaisir dans ma bouche. Nicole bouge un peu et se met à me branler, quel délice, ses mains sont expertes, elle ne sait pas sucer mais qu’est ce qu’elle branle bien…Nous nous embrassons et nous roulons des pelles de folie. Nous sommes aux anges tous les deux. Entre deux pelles je lui demande de me caresser le cul et de me prendre mon petit trou…Je sens sa main qui avance vers mon cul et je bouge légèrement pour lui faciliter le passage. Ses doigts se baladent et jouent entre mes fesses et je prends du plaisir à sentir son avant bras qui bouge sous mes couilles. Sans me prévenir elle positionne son doigt face à mon anus et elle me pénètre violement et à sec…oh le salope, elle y met toute son énergie et enfonce son doigt à fond et commence ses va et vient brutaux…putain je déguste mais qu’est ce que c’est bon…elle prend son « rythme de croisière » et m’encule en cadence telle la bonne salope…Jean : « Tu as déjà enculé un homme ? »Nicole : « Non, jamais »Jean : « Et cà te plait ? »Nicole : « Ouais… »Jean : « Que ouais ? » « je vois dans ton regard que tu prends du plaisir à le faire »Pendant que je lui parle Nicole se régale de bien bouger son doigt dans mon cul dans tous les sens, son majeur est plus court mais bien plus large que celui de ma femme et je le déguste. Cette salope prend du plaisir çà se sent et çà se voit bougrement à ses yeux. Nicole : « C’est bon mon cochon… » « Attends …»De sa deuxième main Nicole me prend les couilles et me les malaxe dans tous les sens. Elle les tourne, retourne, sépare pour finir par me les serrer très fort. De dominant je suis devenu son soumis et tout comme son mari je ne bande plus. Ma bite est devenue toute petite, mon gland n’est plus visible et mon prépuce le recouvre entièrement.« C’est quoi ce zizi de petit garçon ? » me demande Nicole en riant« un vrai petit zizi de gamin de huit ans » « sans poils, sans rien et tout petit » me dit elle en riant de plus en fortBrigitte à tout entendu et nous regarde« Super Nicole » « Une fois de plus ce sont les femmes les plus fortes…c’est nous qui dominons le monde » crie Brigitte en riant à son tourJe regarde Roger et je le vois toujours à quatre pattes, le cul tendu et il me semble que ma femme le pénètre avec trois doigts…mais lui au moins il sauve l’honneur car même s’il ne bande plus il a une semi molle et son gland est toujours apparent…Nicole enlève son doigt de mon cul et se concentre sur mes couilles. Elle les serre fort, bouge et commence à avancer et marcher dans la pièce. Prisonnier de sa main, je ne peux que la suivre et nous nous déplaçons dans la pièce. Elle marche devant, rigole et me fait avancer en me tirant par les bourses.« Ah monsieur reprend de la vigueur » me dit elleJe n’ai plus son doigt dans le cul et j’apprécie sentir sa main sur mes couilles et le bas de ma verge, ce qui provoque en moi le retour de mon érection.… à suivre…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

About analsex

Browse Archived Articles by analsex

Related

Sorry. There are no related articles at this time.

Leave a Comment

Your email address will not be published.


pendik escort didim escort adapazarı escort adapazarı escort ensest hikayeler pendik escort kartal escort maltepe escort pendik escort gaziantep escort antep escort ankara escort izmir escort canlı bahis bahis siteleri canlı bahis canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri sakarya escort bursa bayan escort bursa escort bursa escort