Un mariage

Categories: Genel.

Haz 17, 2021 // By:analsex // No Comment

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Un mariageCette histoire n’est pas une histoire érotique comme les autres puisqu’elle vous propose d’en être le héros, à la manière de ces livres-jeux que certains d’entre vous ont peut-être connu dans leur jeunesse.Pour jouer, rien de plus simple : au lieu de lire ce récit du début à la fin, ne lisez que le premier paragraphe pour commencer. Un choix vous sera alors proposé qui vous guidera vers un autre paragraphe… et ainsi de suite jusqu’au dénouement de ce récit.Amusez-vous bien et n’hésitez pas à me laisser vos commentaires et vos critiques !1.Mickaël est l’un de vos meilleurs et plus anciens amis. Avec lui vous avez traversé galères et fous rires au cours des années, sachant que quoi qu’il arrive vous seriez toujours là l’un pour l’autre. Et puis il vous a annoncé la terrible nouvelle : il allait se marier. Les relations entre vous et sa fiancée Valérie ont toujours été un peu tendues. Sans doute reprochait-elle à votre style de vie de célibataire endurci et de coureur de jupons insatiable d’avoir une mauvaise influence sur votre ami. Quoi qu’il en soit, vous avez décidé de respecter la décision de Mickaël, même si vous n’approuvez pas son choix.Nous sommes maintenant une semaine avant la date fatidique et vous avez tout juste terminé les derniers préparatifs de ce qui va être un enterrement de vie de garçon mémorable !Vous avez privilégié l’amitié en réunissant tous vos meilleurs potes pour une soirée bien arrosée › 16Vous avez fait dans le classique en engageant une strip-teaseuse › 24Vous avez décidé de faire une folie en offrant à votre ami la possibilité de réaliser son fantasme sexuel ultime › 92.Répondant à votre remarque sur les effets du tabac sur sa santé par un « Ouais, ça va, je fais ce que je veux, connard ! », Léa s’éloigne de vous à grands pas en vous adressant un doigt d’honneur. Vous vous dites que vous l’avez peut-être mérité et que vous auriez mieux fait de tenir votre langue…Vous faites le tour de l’église, histoire de passer le temps › 68Finalement, vous retournez à l’intérieur pour voir s’ils ont bientôt fini › 333.Attrapant au passage une coupe de champagne sur un plateau, vous vous glissez dans la foule au milieu de laquelle vous apercevez Mickaël, temporairement sans sa femme et accaparé par une vieille tante bavarde. Près du buffet, au fond de la salle, se trouve également Natacha, la belle-mère de Mickaël, drapée dans une robe moulante des plus spectaculaires (cela vous fait toujours bizarre de qualifier ainsi une femme qui n’a que six ans de plus que vous et qui a épousé en secondes noces le père de Mickaël quelques années plus tôt). Enfin, dans un coin se tient votre ami Jérémy qui semble avoir déjà bien abusé du champagne et qui est en train de draguer lourdement deux jolies filles à l’air désespérées.Vous allez féliciter Mickaël › 11Vous vous diriger plutôt vers la plantureuse Natacha › 34Vous décidez d’aller sauver ces deux demoiselles en détresse des griffes de Jérémy › 424.La belle rouquine vous remercie de l’avoir tirée de ce mauvais pas tout en feignant de plaindre son amie qui est restée avec Jérémy. Avec un clin d’œil sans équivoque, elle vous demande si vous accepteriez de lui servir encore un peu de garde du corps pour éloigner les importuns. Vous acceptez bien volontiers et vous la suivez jusqu’aux toilettes des femmes en détaillant discrètement sa superbe silhouette et ses longues jambes. Votre entrée dans les toilettes est accueillie par des commentaires à la fois choqués et amusés auxquels votre partenaire ne prête pas attention. Elle vous entraîne à l’intérieur de la première cabine libre, retire sa culotte, relève sa robe et vous demande (ou plutôt vous ordonne) de lui lécher la chatte. A genoux devant elle vous obéissez et commencez à laper avec gourmandise sa fente rasée de près. Elle écarte les jambes et votre langue se glisse au plus profond de sa chatte humide. Elle tient votre tête contre son sexe, vous incitant à mi-voix à y aller plus fort. Vos coups de langue se font plus insistants, alternant entre le fond de sa chatte et son clitoris. Elle gémit de plus en plus fort jusqu’à ce que vous la fassiez jouir. Elle vous relâche enfin et vous peinez un peu à retrouver votre respiration pendant qu’elle remet sa culotte. Vous espérez qu’elle va vous rendre la pareille, mais ayant eu ce qu’elle voulait, elle ne compte absolument pas vous sucer. Une fois partie, vous ne vous éternisez pas non plus dans ces lieux, surpris d’avoir eu, pour une fois, le rôle de jouet sexuel › 555.Vous engagez la conversation avec votre voisin(e) et cherchez à en savoir plus en lui posant quelques questions subtiles, l’air de rien. Malheureusement pour vous, l’inconnu(e) répond à chaque fois de façon très ambiguë et rien ne vous permet de lever vos doutes quant à son sexe. Même son prénom (Claude) ne vous apporte aucun indice… Ce qui est sûr, c’est qu’il/elle vous trouve à son goût et vous drague tout à fait ouvertement. Vous décidez, par jeu, de céder à ses avances, ce qui devrait apporter une réponse à vos interrogations.Vous pensez qu’il y a de grandes chance que Claude soit une femme › 29Au contraire vous êtes persuadé que c’est un homme › 516.Il n’est pas question que Justine s’en sorte comme ça après ce qu’elle vous a fait subir : vous êtes bien décidé à la punir sévèrement et il ne vous faut pas longtemps pour échafauder un plan imparable pour parvenir à vos fins. Vous envoyez une petite fille la prévenir que Valérie lui donne rendez-vous dans la cave du manoir où, bien entendu, vous l’attendez ! Caché dans un coin sombre, vous l’entendez qui approche et appelle son amante d’une voix étrangement peu assurée. Aurait-elle peur de l’obscurité ? Elle s’engage dans le sous-sol et passe à quelques mètres de vous sans vous voir. Brusquement, vous éteignez la lumière et sortez de la cave en claquant la lourde porte derrière vous. Les hurlements de terreur que pousse Justine vous remplissent de joie et vous savourez votre vengeance. Vous vous apprêtez à remonter, certain que personne ne viendra la chercher ici avant un très long moment, lorsque vous l’entendez supplier entre deux sanglots qu’on lui vienne en aide et qu’elle fera tout ce qu’on veut si quelqu’un l’entend et vient à son secours. Vous avez alors une nouvelle idée : vous retournez à l’intérieur et, guidé par la voix de la jolie métisse, vous atteignez le coin où elle se trouve. En vous entendant approcher elle se précipite vers vous, trébuche et se raccroche à votre jambe qu’elle agrippe comme si sa vie en dépendait. « Alors, connasse, on dirait que tu fais moins la fière maintenant ! », lancez-vous. Justine pousse un petit cri de frayeur en reconnaissant votre voix et en comprenant qu’elle est à votre merci. Elle se met à vous supplier de la laisser partir et lorsque vous lui expliquez que vous allez devoir d’abord la punir, elle se soumet servilement à tout ce que vous voudrez lui imposer. A quatre pattes et tenue fermement par les cheveux elle vous suit jusqu’à la porte de la cave. Vous rallumez la lumière et savourez le spectacle d’une Justine défaite et apeurée. Vous retroussez sa robe, retirez son string et, sans prévenir, appliquez une bonne fessée sur son cul vulnérable et offert. Vous frappez fort et vos claques résonnent dans l’espace confiné du sous-sol. Votre victime pleure et gémit, mais ne cherche pas à se dérober à sa punition. La dominer ainsi vous excite de plus en plus et, ne pouvant résister plus longtemps, vous ouvrez votre pantalon, vous vous placez derrière elle et plongez votre bite bien dure au fond de son beau petit cul. Justine hurle de surprise et de douleur, mais vous n’en tenez pas compte et vous l’enculez sauvagement. Vous la défoncez vigoureusement, appréciant l’étroitesse de son anus sans doute vierge jusqu’à cet instant. N’y tenant plus, vous giclez au plus profond de son cul, votre sperme déborde de son petit trou et coule le long de ses cuisses. Vous vous retirez enfin et essuyez votre bite souillée avec les cheveux de Justine. Elle reste étendue à même le sol sans réagir pendant que vous vous éloignez… Jusqu’à ce que vous coupiez à nouveau la lumière et l’enfermiez dans le noir. Ses cris de panique s’estompent peu à peu tandis que vous grimpez les marches vers la surface… › 587.Sandra semble heureuse que vous vous intéressiez à elle et elle se joint volontiers à vous pour danser. Elle est assez maladroite, mais ne s’inquiète absolument pas de ses faux pas et s’amuse comme une folle.Si vous avez eu l’occasion de coucher avec elle plus tôt dans la soirée › 8Sinon › 678.A l’occasion d’un moment de pause, Sandra vous glisse « Tu sais, c’était vraiment bon avec toi tout à l’heure. Est-ce que ça te dirait qu’on recommence ? J’ai vraiment envie de baiser ! » Vous l’entraînez alors vers l’extérieur où vous n’avez aucun mal à trouver un recoin sombre dans le parc. Elle retrousse sa robe et s’appuie contre l’arbre le plus proche en vous demandant de la prendre comme une chienne. Son attitude directe et provocante vous excite beaucoup et vous bandez déjà lorsque vous vous positionnez derrière elle. Vous la pénétrez en levrette, vous enfonçant profondément dans sa chatte humide. Connaissant maintenant son goût pour le sexe sauvage, vous y allez sans ménagement, la faisant couiner à chaque fois que votre queue dure vient taper dans sa chatte de plus en plus rapidement. Vous la tenez par les cheveux et la chevauchez vigoureusement à grands coups de bite. Sandra se met à geindre et à haleter alors que vous commencer à lui claquer le cul en cadence jusqu’à ce qu’il soit rouge et brûlant. Sans prévenir vous enfoncez votre pouce entre ses fesses et vous la forcez à vous supplier de l’enculer. Vous lui donnez alors ce qu’elle réclame, votre bite bien au fond de son cul que vous démontez vigoureusement. Elle jouit bruyamment et vous êtes content de ne pas l’avoir sautée dans la maison, ses cris de plaisir auraient sans doute alerté tous les invités. Vous vous retirez pour recommencer à la prendre par la chatte, y allant une fois de plus sans ménagement jusqu’à ce que vous soyez vous aussi prêt à jouir.. Vous sortez juste à temps pour arroser ses fesses de votre sperme en poussant un long soupir de contentement. Sandra s’essuie sommairement avec un mouchoir avant de vous suivre vers la fête qui se poursuit. › 679.Vous avez regardé suffisamment de films porno avec Mickaël pour savoir exactement quels sont ses plus gros fantasmes. Et vous avez donc décidé de réaliser ses trois plus grands rêves érotiques pour lui offrir un cadeau de mariage absolument unique : un plan à trois avec des sœurs jumelles asiatiques. Cela vous a pris beaucoup de temps pour trouver les partenaires idéales et cela vous a coûté une véritable fortune, mais en les regardant là, assises sagement côte à côte dans des petites robes rouges identiques, vous vous dites que vous avez atteint la perfection ! Mickaël finit par arriver et vous lui présentez sa « surprise », guettant sa réaction. Dans un premier temps, il ne sait pas quoi vous dire, se contentant de regarder d’un air incrédule les deux bombes asiatiques qui lui sourient en s’approchant. Puis, à votre grande surprise il s’emporte contre vous et vous reproche de vouloir gâcher son mariage avant même qu’il n’ait commencé : il a décidé d’être fidèle à Valérie quoi qu’il lui en coûte et il vous quitte en claquant la porte ! Vous vous retrouvez donc seul avec deux charmantes call-girls payées d’avance pour la soirée…Vous n’aimez pas gâcher et vous profitez donc de leur compagnie au maximum › 47Vous ne partagez pas du tout les mêmes fantasmes que votre ami et vous renvoyez donc les filles chez elles (profitez-en quand même pour vous poser quelques questions sur votre sexualité…) › 3210.Dans la cohue qui suit la sortie de l’église, vous êtes rejoint par Caroline qui vous propose de vous conduire jusqu’au lieu où doit se tenir la réception. Vous acceptez et elle vous entraîne jusqu’à sa voiture, minuscule véhicule rouge vif de marque japonaise. C’est alors qu’elle s’aperçoit qu’elle a dû oublier son sac à main à l’intérieur de l’église. Elle vous demande de patienter le temps qu’elle aille le récupérer… et vous attendez si longtemps que lorsqu’elle revient tout le cortège est déjà parti. Elle ne semble pas s’inquiéter d’être la dernière et fonce sur les petites routes de campagne en conduisant d’une manière presque effrayante. Soudain, alors que vous êtes au milieu de nulle part et qu’il n’y a toujours aucune trace des autres invités, sa voiture s’arrête brusquement et refuse de redémarrer. Vous allez jeter obligeamment un coup d’œil sous le capot, mais vous ne voyez vraiment pas où se situe le problème. Caroline vous avoue que cela se produit parfois et qu’il suffit en général d’attendre un peu pour pouvoir la remettre en marche. Innocemment, elle vous demande si « pour passer le temps » cela vous plairait de la sauter. Quelques minutes plus tard, elle se retrouve appuyée contre le coffre, sa robe remontée au-dessus des haches, sa petite culotte de dentelle enroulée autour de sa cheville gauche et votre bite profondément enfoncée dans la chatte. Vous la baisez à fond et la belle brune pousse de longs cris de plaisir, vous encourageant à y aller encore plus sauvagement, comme si elle ne s’était pas fait ramoner depuis longtemps. Vous la retournez alors contre la voiture, écartez ses jolies fesses et l’enculez sans plus de manières. Elle pousse un profond soupir de pur plaisir pendant que vous lui démontez le cul à grands coups de bite. Vous vous retirez juste à temps pour gicler plusieurs longs jets sur son cul et ses cuisses. Caroline s’essuie sommairement avec sa culotte, avant d’abandonner le tissu souillé au bord du chemin. Elle remonte alors en voiture qui redémarre sans aucune difficulté ! Vous la soupçonnez de vous avoir joué le coup de la panne rien que pour se faire baiser, mais ce n’est pas vous qui allez vous en plaindre. Il est maintenant grand temps de rejoindre la noce, en espérant que votre retard passera inaperçu › 6211.Vous arrivez finalement à la hauteur de Mickaël et vous le félicitez chaleureusement pour ce mariage jusqu’ici très réussi. Vous plaisantez aussi un peu en lui demandant s’il a déjà perdu sa femme, que vous ne voyiez pas dans les parages. Mickaël vous explique qu’elle est partie se rafraîchir il y a un moment et qu’il commence à trouver qu’elle est un peu longue. Ne pouvant pas, lui aussi, laisser seuls ses invités il vous demande si vous pouvez aller voir ce que fait Valérie et si tout va bien pour elle › 1912.Justine semble furieuse que vous puissiez les faire chanter de la sorte, surtout à ses dépends et elle vous lance un regard noir. Valérie la prend à part un instant et après un bref conciliabule à voix basse, la belle métisse, l’air vaincue, accepte de vous suivre jusqu’à une chambre inoccupée. Là, elle se déshabille de mauvaise grâce devant vous, exhibant son corps magnifique à vos regards lubriques. Suivant vos instructions, elle se place à quatre pattes sur le lit. Vous passez derrière elle et flattez sa croupe d’une main légère comme vous le feriez avec une chienne obéissante. Vous vous positionnez et vous apprêtez à la pénétrer lorsque qu’elle vous supplie d’y aller doucement pour sa première fois ! Vous n’en revenez pas : Justine est encore vierge et vous allez avoir le privilège de la dépuceler. Vous posez votre bite contre sa fente, attendez un instant puis vous la pénétrez lentement. Elle se crispe en haletant tandis que vous la pénétrez, faisant entrer votre queue en elle, centimètre par centimètre. Une fois que vous êtes bien installé dans sa chatte, vous patientez un moment sans bouger, le temps qu’elle s’habitue à votre présence. Vous commencez ensuite à la ramoner doucement d’abord, puis plus rapidement. Justine ne dit rien, mais ses gémissements et ses cris vous font comprendre qu’elle prend finalement du plaisir à se faire monter ainsi. Elle tend son cul vers vous dans un désir d’être pénétrée encore plus profondément. A chacun de vos coups de bite tout son corps est parcouru de frissons et vous sentez qu’elle va jouir rapidement. Un peu sadiquement, vous ralentissez alors votre rythme, vous vous retirez même quelques instants avant de la pénétrer à nouveau, le temps qu’elle se calme et qu’elle comprenne que c’est à vous de décider du moment et de l’intensité de son plaisir. Elle se soumet silencieusement à votre volonté et vous la récompensez en la laissant finalement atteindre l’orgasme. Vous vous retirez, retournez Justine sur le dos et vous placez au niveau de son visage. Vous la bifflez à plusieurs reprises, mais elle refuse obstinément de prendre votre bite dans la bouche. « Hors de question de te laisser gicler dans ma bouche ! », vous lance-t-elle. De bonne grâce vous vous reculez et commencez à vous branler au-dessus de ses seins. Au dernier moment cependant vous visez son visage et l’arrosez de plusieurs jets de sperme. Surprise, Justine n’a même pas le réflexe de détourner la tête et se prend tout en pleine figure, finissant couverte de sperme des cheveux au menton. Elle vous repousse hors du lit, furieuse, et s’essuie immédiatement avec le drap. Lorsqu’elle se calme enfin et commence à se rhabiller, elle vous avoue que ce n’était pas si mal de le faire avec un homme, mieux en tout cas qu’utiliser un sextoy, mais qu’elle préfère quand même coucher avec des femmes. Vous la quittez pendant qu’elle s’attarde dans la salle de bain pour être sûre qu’il ne reste aucune trace de votre foutre sur elle › 2013.A l’abri sous la table, vous posez votre main sur le genou de Léa, tout en discutant avec vos autres voisins comme si de rien n’était. Votre main remonte lentement le long de sa cuisse et vous sentez la nervosité de la jeune femme qui tente de cacher son trouble en s’intéressant uniquement au contenu de son assiette. Vous vous glissez sous sa robe légère, la forcez d’une main ferme à écarter les jambes autant qu’elle le peut, et atteignez la zone toute moite de son sexe. Vous ne pouvez vous empêcher de sourire en constatant qu’elle n’a pas remis sa culotte après votre séance derrière l’église. Discrètement, vous glissez un doigt dans sa chatte et Léa se met à rougir, ne sachant visiblement plus ou se mettre. Personne, cependant, ne semble avoir remarqué votre petit jeu. Vous la doigtez en prenant votre temps, excité de sentir son corps réagir à vos caresses intimes. Sa respiration se fait haletante alors que votre doigt joue avec son clitoris, à tel point que sa voisine de table se penche vers elle pour lui demander si tout va bien. Léa prétexte un peu de fièvre et un léger abus d’alcool pour expliquer son état, avant de se lever pour filer vers les toilettes où, vous en êtes certain, elle va se faire jouir elle-même. Vous essuyez votre main poisseuse sur votre serviette et poursuivez votre repas en échangeant des banalités avec les autres convives › 5814.Aussi fort que vous le pouvez vous appelez au secours, espérant que quelqu’un finisse par vous entendre et vienne vous sortir de là. Vos efforts sont rapidement récompensés lorsque la porte de la chambre s’ouvre en grand pour laisser entrer les deux cousins de Mickaël avec qui vous aviez sympathisé. Ils parviennent à vous libérer et, soulagé de vous en sortir à aussi bon compte, vous vous rhabillez. Ils veulent bien évidemment savoir ce qui vous est arrivé, mais honteux de vous être fait posséder par une frêle femme, vous leur racontez que vous étiez en train de baiser sauvagement une bombasse quand son petit ami, véritable armoire à glace, vous est tombé dessus, vous a à moitié fracassé le crâne et vous a laissé quasiment pour mort ici. Les deux adolescents sont impressionnés par vos aventures et osent même vous demander quelques conseils pour draguer une fille magnifique qui les excite beaucoup. Vous comprenez d’ailleurs qu’il s’agit de Nathalie, une amie de la mariée qui ne passe pas inaperçue avec son physique de bimbo blonde.Si vous avez eu l’occasion de coucher avec elle plus tôt dans la soirée › 22Sinon › 5215.« Désolé, mais je ne suis pas d’un naturel très partageur » répondez-vous à l’inconnu avec un geste vers Léa. Celle-ci se remet à vous sucer avec application tandis que le couple s’éloigne un peu. Pendant que vous vous faites pomper, vous ne pouvez vous empêcher de jouer les voyeurs en jetant un coup d’œil à vos « voisins ». La jeune femme se trouve dos contre un arbre et son compagnon a glissé la tête sous sa robe. Il est en train de lui bouffer la chatte d’une façon qu’elle apprécie particulièrement, vu les cris de plaisir qu’elle pousse sans retenue. Très excité par ce spectacle, vous att****z machinalement la tête de Léa et vous la forcez à avaler entièrement votre bite. Elle fait ce qu’elle peut mais ne peut s’empêcher de tousser et de hoqueter en bavant tandis que votre membre s’engouffre dans sa gorge. L’autre fille est maintenant à quatre pattes et incite son ami à lui défoncer la chatte, ce qu’il fait en la tenant par les cheveux et en lui claquant le cul. Vous vous retirez de la bouche de Léa qui reprend sa respiration en recrachant de longs jets de salive. Vous lui adressez un sourire d’encouragement et avec courage, elle reprend votre bite aussi loin qu’elle le peut dans sa gorge. L’homme alterne de grands coups de bite dans la chatte et le cul de sa partenaire qui gémit de plus en plus fort jusqu’à atteindre l’orgasme. Il la retourne vers lui et se masturbe rapidement avant de gicler sur son beau visage. N’en pouvant plus vous éjaculez vous aussi, inondant la bouche de Léa de votre sperme. Avec gourmandise elle avale tout avant d’ouvrir la bouche en tirant la langue fièrement pour vous montrer qu’il n’en reste plus une seule goutte. Le temps de vous rhabiller et d’aider Léa à se remettre de cette première gorge profonde très réussie, les deux inconnus ont disparu dans l’obscurité du parc et vous décidez de rejoindre la fête › 5816.Tous vos potes sont là, l’alcool coule à flots et l’ambiance est incroyablement festive, mais il semble manquer quelque chose pour que tout soit parfait. Connaissant parfaitement votre réputation d’homme à femmes, tout le monde pense que vous avez préparé une surprise sexy pour Mickaël. Et, comme rien n’arrive, lorsque la soirée prend finalement fin, la plupart des convives semble un peu déçu… Le futur marié, quant à lui, a plutôt l’air soulagé qu’il n’y ait pas eu de filles à poil pour sa fête : il peut ainsi retourner voir sa fiancée l’esprit serein › 3217.Vous vous doutez que Mickaël, à une semaine de son mariage, aura quelques scrupules à l’idée de coucher avec la magnifique strip-teaseuse. Ce qui n’est pas du tout votre cas ! Vous la prenez à part et commencez par la complimenter sur sa spectaculaire prestation. La belle blonde voit cependant clair dans votre jeu et vous annonce très directement combien cela vous coûtera si vous voulez la baiser. Son prix est un peu élevé, mais vous ne discutez pas tellement vous avez été chauffé par son show. Vous vous isolez tous les deux dans la chambre et vous vous débarrassez rapidement et maladroitement de vos vêtements avant de vous retrouver allongé sur le lit. Sans perdre de temps, elle s’accroupit entre vos jambes et lèche vos couilles et votre bite déjà extrêmement dure. Elle ne tarde pas à l’avaler avec gourmandise tout en continuant à la lécher à l’intérieur de sa bouche. N’en pouvant rapidement plus de ce traitement incroyablement agréable, vous vous retirez de sa bouche pour souffler un peu et ne pas déjà jouir. Changeant de position, vous la faites s’installer à quatre pattes sur le lit et passez derrière elle. Elle gémit sensuellement tandis que vous tapotez son cul avec votre bite. Vous la prenez en levrette, entrant sans difficulté dans sa chatte humide. Vous la pilonnez sans ménagement tout en assénant quelques claques sonores sur son postérieur. Bientôt, vous accélérez la cadence, la faisant crier de plaisir de plus en plus fort. Vous êtes persuadé qu’une partie de ses gémissements est simulée, mais cela vous excite quand même beaucoup. Au bord de l’orgasme, vous agrippez fermement ses hanches et giclez sans retenue en grognant. Vous vous effondrez à côté d’elle, épuisé par cette séance. Après un petit moment, elle sort de la chambre, ramasse canlı bahis şirketleri ses vêtements et vous quitte en s’étant assuré que vous avez bien son numéro si jamais vous aviez à nouveau besoin de ses services. Mickaël, quant à lui semble partagé, en vous voyant sortir de la chambre, entre la jalousie et la fierté d’être resté fidèle à sa fiancée › 3218.Etrangement, le manque total d’expérience de Léa vous excite énormément et vous ne pouvez pas vous empêcher de la complimenter sur ses talents de suceuse. Elle ne perçoit pas l’ironie de vos propos et vous adresse un sourire de fierté au moment où votre bite sort de sa bouche et vient la biffler accidentellement. Elle vous demande alors si vous voulez voir ce qu’elle sait faire d’autre. Répondant par l’affirmative, vous allez vous asseoir sur un rebord de pierre au pied du mur pendant que Léa retire à la hâte sa petite culotte. Elle retrousse sa robe et viens s’empaler en gémissant sur votre bite tendue. Vous la tenez fermement par les hanches tandis qu’elle vous chevauche de plus en plus vite, les yeux fermés et en se mordant la lèvre pour ne pas crier. Elle ne tarde pas à jouir en poussant un long gémissement de plaisir. Vous la faites alors descendre et, à genoux devant vous, elle reprend votre bite dans sa bouche pour recommencer à vous sucer. Accélérant le rythme, vous lui saisissez les cheveux et enfoncez votre queue au fond de sa bouche. Surprise, elle émet un hoquet de protestation, mais il est trop tard et vous éjaculez en lui remplissant la bouche de sperme. Sans que vous ayez besoin de lui demander, elle en avale la plus grande partie et recrache le reste par terre. Elle vous remercie pour ce bon moment que vous venez de lui faire passer et vous finissez par regagner vos places dans l’église › 3319.En questionnant quelques invités, vous apprenez que Valérie se trouve dans une salle de bain au premier étage du manoir. Vous montez donc les escaliers et allez frapper à la porte. Personne ne répond et vous ouvrez alors la porte qui n’est pas fermée à clé. Un spectacle totalement inattendu vous attend ici : Valérie est debout les jambes écartées au milieu de la salle de bain, sa robe de mariée retroussée au niveau de ses hanches, et son amie Justine, une belle métisse à la silhouette athlétique, est agenouillée devant elle et lui dévore la chatte. Valérie, les yeux fermés, gémit doucement tandis que des vagues de plaisir la parcourent. Justine qui vous tourne le dos se doigte lentement tout en continuant d’offrir à son amie un mémorable cunnilingus. Toutes à leur plaisir, elles n’ont pas remarqué votre présence et vous jouez les voyeurs pendant quelques instants, sentant que votre bite durcit à vue d’œil face à cette scène de débauche lesbienne. Soudain, Valérie ouvre les yeux et vous aperçoit en poussant un cri de surprise. Justine se retourne, le visage luisant du jus de la chatte de son amante et reste sans voix face à vous. S’ensuit un long moment de silence gêné, que Valérie finit par briser « Ecoutes, ce n’est pas du tout ce que tu crois ! Il ne faudrait surtout pas que tu te fasses des idées fausses et que tu en parles à Mickaël. Je t’assure que cela n’en vaut pas la peine ! »Vous lui assurez que vous comprenez et que vous garderez le silence… à condition que Justine couche avec vous › 12Vous lui promettez de ne rien dire à son mari… si elle couche avec vous › 35Choquée par son attitude, vous la menacez d’aller révéler ce que vous avez vu à Mickaël › 4320.Le vin d’honneur s’achève et les invités se dirigent par petits groupes vers la salle principale où va se tenir le dîner. De petites tables rondes décorées avec goût dans des tons blanc et rouge ont été dressées pour l’occasion et vous cherchez un moment votre place avant de vous installer à une table proche de celle des mariés. Peu à peu tous les convives prennent place et vous retrouvez assis près de vous Léa, la jeune sœur de Mickaël, ainsi qu’un personnage mystérieux au physique androgyne dont ni les vêtements élégants ni les manières ne vous permettent de déterminer avec certitude s’il s’agit d’un homme ou d’une femme… Et, mauvaise surprise, vous vous retrouvez en face de Manon, une de vos ex qui a rompu avec vous il y a quelques années après avoir découvert que vous la trompiez. Vous ne l’avez pas revue depuis et vous ne savez pas trop comment vous comporter avec elle.Vous engagez la conversation avec Léa › 28Vous essayez de renouer avec votre ex en évoquant le bon vieux temps › 64Vous vous intéressez plutôt à votre étrange voisin (ou voisine ?) › 521.Malgré tous vos efforts, vous n’arrivez absolument pas à défaire les menottes et vous commencez à paniquer à l’idée de passer la nuit dans cette situation inconfortable ! Soudain, la porte de la chambre s’ouvre et vous êtes surpris par Sandra, une amie de la mariée, petite brune un peu ronde et d’un naturel enjoué. Elle ouvre de grands yeux en vous découvrant attaché au lit et reste devant vous sans réagir.Si vous avez eu l’occasion de coucher avec elle plus tôt dans la soirée › 37Sinon › 4522.Vous affirmez aux cousins que vous allez leur arranger le coup et vous leur demandez de vous attendre dans cette chambre. Vous retrouvez Nathalie et lui glissez à l’oreille que deux admirateurs secrets l’attendent pour lui montrer leur dévotion… dans toutes les positions qu’elle voudra. La proposition indécente la fait éclater de rire et la superbe blonde vous suit volontiers. Lorsque vous les rejoignez en compagnie de l’objet de tous leurs fantasmes, les deux garçons n’en croient pas leurs yeux. Ils retirent leurs vêtements maladroitement et tendent leurs bites dressées vers Nathalie qui s’empresse de les sucer tous les deux. Sentant qu’ils sont au bord de la jouissance, elle arrête rapidement de les pomper et vient chevaucher l’un des adolescents pendant que l’autre la prend par derrière. Vous assistez à une scène de sexe torride et a****l où la bimbo blonde montre toute l’étendue de son talent pour recevoir les assauts de ces deux jeunes bites biens dures. Les deux garçons ne parviennent pas à se contenir longtemps et inondent de leur foutre chacun des trous de leur partenaire. Celle-ci semble déçue de leur manque d’endurance et, à quatre pattes, vous fait signe de venir prendre la suite des opérations. Vous la prenez alors en levrette en la tenant par les cheveux et en lui claquant le cul comme la dernière des traînées. Elle mouille tellement que vos vas et viens produisent un son humide de clapotis. Vous la chevauchez sauvagement ainsi pendant un très long moment sous le regard admiratif de ses précédents partenaires, jusqu’à ce qu’elle jouisse en criant de plaisir. Vous vous retirez alors, la retournez et giclez sur son visage et dans ses cheveux. Elle récupère votre sperme du bout des doigts pour l’avaler avec gourmandise en vous regardant droit dans les yeux d’un air provocant. Lorsque vous quittez la chambre quelques instants plus tard, elle est en train de sucer à nouveau les garçons, prête pour un troisième tour… › 5823.Flatté par cette petite scène que vous fait Léa, vous la prenez à part et arrivez à la rassurer à grand renfort de cajoleries. Elle cesse de bouder et semble ravie quand vous lui proposez de trouver un coin tranquille pour que vous puissiez bien vous occuper d’elle. Vous vous retrouvez dans une chambre vide où le lit défait et les draps froissés vous font pensez que vous n’êtes pas les premiers à y venir pour une partie de jambes en l’air… Vous embrassez Léa et commencez à la caresser. Elle se montre impatiente et vous vous déshabillez mutuellement en tout hâte. Vous la guidez vers votre bite qu’elle s’empresse d’engouffrer. Elle vous suce maladroitement jusqu’à ce que vous soyez bien dur dans sa bouche. Vous l’installez alors sur le lit, allongée sur le dos, les jambes largement écartées. Vous la pénétrez lentement et profondément en la faisant gémir et se cambrer. Une fois à l’intérieur de sa chatte, vous attendez quelques instants avant de commencer de rapides vas et viens. Très excitée, Léa vous incite à la prendre aussi fort que vous le pouvez, utilisant des termes très crus que vous ne l’auriez pas soupçonné d’employer ni même de connaître. Sous ses airs de jeune fille sage se cachait une belle cochonne ! Vous la baisez sauvagement en la faisant crier de plaisir, sa chatte ruisselant sur les draps et l’odeur forte de son sexe emplissant la pièce. Elle proteste un peu quand vous vous retirez complètement, mais elle se calme lorsque vous la retournez et la prenez en levrette en la faisant couiner à nouveau. Vous la baisez longuement jusqu’à ce qu’elle jouisse en arrosant le lit en véritable femme fontaine. Vous descendez tous les deux du lit et elle s’agenouille devant vous, la bouche ouverte et la langue tirée pendant que vous vous masturbez vigoureusement au-dessus d’elle. Dans un râle de plaisir vous giclez sur elle, aspergeant de sperme ses cheveux, son visage et sa bouche.Après une toilette rapide, vous convenez que vous feriez mieux de rejoindre la noce avant que quelqu’un ne se pose des questions sur votre absence. › 6724.Tous vos amis sont là, l’alcool coule à flots et l’ambiance est incroyablement festive. Quelqu’un sonne alors à la porte et Mickaël, qui est parti ouvrir, se retrouve face à une superbe blonde moulée dans un costume de pseudo infirmière ultra sexy. Vous lancez la musique et elle commence son numéro. Mickaël, assis sur une chaise, est confronté de très près à l’anatomie sculpturale de la danseuse et, bien qu’il vous accuse d’en avoir fait trop, vous sentez qu’il apprécie particulièrement le spectacle. Sensuellement, elle défait sa blouse et la laisse glisser au sol. Elle se place alors par terre et retire lentement ses chaussures à talons hauts, puis ses bas blancs qui atterrissent sur les genoux de Mickaël. Elle se relève avec grâce en prenant appui sur lui, lui tourne autour en l’effleurant avant de se retrouver à nouveau devant lui. Elle lui tourne le dos et retire son soutien-gorge, puis se retourne, cachant ses seins avec ses mains. Elle finit par les dévoiler, à simplement quelques centimètres du visage de votre ami qui semble avoir très chaud, et termine son numéro en se penchant vers lui et en l’embrassant sur le front. Un tonnerre d’applaudissements accueille sa prestation et Mickaël met un moment à reprendre ses esprits.Vous essayez de le convaincre de coucher avec la strip-teaseuse, comme un dernier acte d’homme libre › 40Vous préférez vous la garder pour vous-même et vous tentez de la séduire › 17Vous restez correct et ne faites aucune proposition malhonnête ni à l’un ni à l’autre › 3225.Marmonnant une excuse concernant votre estomac fragile, vous vous éclipsez sous les regards désapprobateurs de la mariée et du prêtre. Ravi comme un écolier faisant l’école buissonnière de vous retrouver à l’extérieur, vous faites quelques pas avant de remarquer que vous n’êtes pas seul. Il vous quelques instants pour reconnaître la très jolie jeune femme aux longs cheveux châtains qui vous fait face. Et soudain vous réalisez qu’il s’agit de Léa, la petite sœur de Mickaël. Vous ne l’avez pas vue depuis plusieurs années et la gamine insipide qu’elle était s’est transformée en une vraie femme très attirante. Elle trouve enfin le paquet de cigarettes qu’elle cherchait dans son sac à main et en allume une.Vous lui faites la morale quant à cette mauvaise habitude › 2Vous engagez la conversation et flirtez un peu avec elle › 54Vous ne la dérangez pas et vous allez vous dégourdir les jambes en faisant le tour de l’église › 6826.Les deux adolescents paraissent surpris quand vous leur demandez si vous pouvez regarder avec eux, mais finissent par accepter. Leur gêne se dissipe rapidement quand vous commencez à faire quelques commentaires salaces sur l’actrice blonde, qui se fait baiser sauvagement à l’écran par deux mecs très bien membrés. Lorsque vous avouez que vous avez déjà pratiqué (et apprécié) ce genre de plan à trois, une lueur d’admiration apparaît dans le regard des deux garçons qui vous posent de nombreuses questions à ce sujet et envient votre chance. Ils ont du mal a contenir leur excitation et vous êtes certain qu’ils iront se branler vite fait dans un coin discret dès que vous les quitterez. Finalement, la vidéo se termine sur un gros plan du visage couvert de sperme de la fille après un nouveau facial et vous décidez de retourner dans l’église voir si la cérémonie est bientôt terminée › 3327.Vous lancez quelques vannes qui font éclater de rire la jolie brune et, lorsque vous lui proposez d’aller visiter les étages du manoir, en principe fermés aux invités de la noce, elle accepte de vous suivre sans hésiter. En continuant de pouffer comme une gamine en train de faire une bêtise, Sandra tente d’ouvrir plusieurs des portes donnant sur le couloir où vous vous trouvez avant de parvenir à pénétrer dans une chambre à coucher au mobilier désuet. Avant que vous ayez pu faire le premier pas, elle s’assoit au bord du lit, retrousse sa robe et retire sa culotte qu’elle laisse tomber négligemment au sol. Elle vient ensuite s’installer à quatre pattes sur le lit, vous offrant une bonne vue sur son cul rebondi. Ne perdant pas plus de temps, vous la rejoignez et vous vous mettez derrière elle, votre bite déjà dure contre ses fesses. Alors que vous vous apprêtez à la prendre en levrette, Sandra vous supplie de l’enculer ! Il ne faut pas vous le dire deux fois et vous forcez lentement l’entrée de son petit trou. Ce n’est visiblement pas la première fois qu’elle se fait sodomiser et vous la pénétrez sans difficulté. Vous allez et venez de plus en plus vite, vos couilles claquant contre son cul. Elle mord les draps pour ne pas hurler de plaisir pendant que vous appliquez quelques grandes claques sur son cul qui ne tarde pas à rougir. Elle glisse une main entre ses cuisses et se doigte sur le rythme auquel vous la démontez. Vous retenant pour ne pas jouir trop vite, vous vous dites que rien ne vaut ce genre de grosse cochonne avide de sexe pour tirer un coup vite fait. Sandra finit par jouir sous vos coups de bites violents et vous-même atteignez l’orgasme quelques secondes plus tard, remplissant son anus de votre sperme. Vous vous allongez sur le dos près d’elle et à votre grande surprise elle commence à lécher votre queue poisseuse, la nettoyant à grands coups de langue. Vous vous rhabillez enfin tous les deux et Sandra vous quitte en vous promettant d’être toujours disponible pour vous si vous avez envie de recommencer à la baiser aussi bien › 2028.Si vous avez eu l’occasion de coucher avec Léa plus tôt dans la journée › 13Sinon › 3629.Vous suivez Claude jusque dans l’obscurité du parc qui entoure la demeure. A l’abri derrière une rangée d’arbre, vos bouches se joignent dans un long baiser fougueux et passionné. Claude s’agenouille alors devant vous, ouvre votre pantalon et commence à lécher votre bite. Votre queue durcit rapidement dans sa bouche accueillante qui vous pompe de façon experte. Votre partenaire se relève après quelques minutes de cette excellente fellation, baisse son pantalon et se retourne contre un arbre en vous demandant de l’utiliser comme vous en avez envie. Ceci vous apporte enfin la solution de l’énigme : Claude est on ne peut plus féminine dans cette région de son anatomie ! Vous vous positionnez derrière elle et pénétrez sa chatte humide d’un grand coup puissant avant de la pilonner sans ménagement. Elle gémit fort et vous encourage à la défoncer comme une chienne. Vous ne vous faites pas prier et vous la prenez violemment en grognant sous l’effort et en claquant son cul en rythme avec vos coups de bite profonds. Elle pousse un long cri de plaisir en atteignant l’orgasme et vous vous retirez de sa chatte trempée. Sans lui laisser le temps de récupérer, vous écartez ses fesses et plongez votre queue dans son cul. Elle pousse un petit cri de surprise, mais vous laisse l’enculer sans protester. Vous recommencez à la baiser à fond, faisant claquer vos couilles contre son cul. Vous la démontez ainsi sauvagement pendant de longues minutes avant de ressortir votre bite et d’asperger son cul et le bas de son dos de plusieurs jets de sperme. Elle se retourne alors et s’agenouille à nouveau devant vous pour reprendre votre bite dans sa bouche et la nettoyer avec sa langue. Vous vous rhabillez tous les deux sans un mot et vous retournez vers les lumières de la fête qui se poursuit. › 5830.Vous proposez à Léa de se joindre à vous sur la piste de danse et elle accepte avec enthousiasme. Elle se donne à fond et se révèle une excellente danseuse : à côté d’elle vous avez l’impression d’être maladroit et sans grâce, mais cela ne semble pas la déranger. Alors que vous allez abandonner, épuisé d’essayer de suivre le rythme infernal de la jeune femme qui enchaîne les morceaux sans s’arrêter, vous êtes rejoint par une fille blonde et mince dont le visage serait vraiment joli s’il n’était pas mangé par une paire de lunettes à montures épaisses. Elle se présente comme étant Margot, une cousine de Léa. Elle se révèle charmante et charmeuse, et vous comprenez rapidement qu’elle vous trouve à son goût… ce qui ne plaît pas du tout à Léa qui lui lance des regards noirs de jalousie quand vous faites mine de vous intéresser à sa cousine.Vous cessez rapidement ce petit jeu et rassurez Léa sur le fait qu’elle est plus attirante que Margot › 23Vous oubliez Léa et vous vous intéressez de très près à Margot › 53Pourquoi choisir ? Vous proposez aux deux filles de vous suivre pour un plan à trois › 3131.Léa ou Margot ? Et pourquoi pas Léa et Margot ! Vous flirtez ouvertement avec les deux cousines et vous leur montrer que vous vous intéressez autant à l’une qu’à l’autre. Cela semble mettre Léa de meilleure humeur et elle cesse de vous regarder d’un air mauvais tandis que vous lui faites quelques compliments. Lorsque les deux filles décident de faire une pause pour aller se désaltérer un peu, vous profitez de l’occasion pour leur proposer de s’isoler un peu tous les trois. Vos intentions sont parfaitement claires et Léa semble un peu choquée à l’idée d’un plan à trois. Margot, en revanche, accepte de vous suivre avec enthousiasme, que sa cousine se joigne à vous ou non. Et c’est sans doute ce qui achève de convaincre Léa qui n’a aucune envie de vous laisser seul avec Margot. Vous les conduisez donc jusqu’à une chambre vide de l’étage et vous les entraînez immédiatement sur le lit. En riant les filles retirent leurs vêtements et rapidement vous vous retrouvez tous les trois entièrement nus. Vous les incitez à jouer un peu ensemble et bientôt elles sont enlacées et s’embrassent à pleine bouche langoureusement. Vous les caressez un peu, profitant de leurs jeunes corps avant de glisser un doigt dans leurs chattes. Elles réagissent en gémissant et vous les doigtez un moment pendant que Margot lèche les beaux seins de Léa. Impatiemment, vous guidez alors leurs visages vers votre sexe en érection. Elles commencent à vous lécher et à embrasser timidement votre bite, puis Léa l’avale et vous suce profondément pendant que Margot vous gobe les couilles. Malgré leur évident manque d’expérience, cette fellation est l’une des plus excitantes que vous ayez reçu. Après quelques longues minutes de ce délice, vous les dirigez pour la suite du programme : Margot se retrouve allongée sur le dos, Léa lui broutant la chatte. Vous-même passez derrière Léa et vous la pénétrez en levrette. Une fois bien installé au fond de sa petite chatte, vous vous donnez à fond en la défonçant bien comme il faut. La pauvre a bien du mal à se concentrer sur la fente trempée de sa cousine alors que vous la pilonnez sans retenue. Elle finit par jouir en gémissant et vous vous retirez de son sexe trempé. Vous décidez de vous occuper ensuite de Margot et vous leur faites échanger leur place. Les filles se retrouvent cette fois en 69 et vous vous apprêtez à pénétrer Margot lorsqu’elle vous annonce qu’elle est toujours vierge et qu’elle aimerait bien le rester, mais qu’en revanche vous pouvez la sodomiser si vous en avez envie… à condition d’y aller doucement puisqu’elle ne l’a encore jamais fait non plus ! Vous lui écartez les fesses et crachez sur sa rondelle pour la lubrifier sommairement avant de vous positionner derrière elle. Vous prenez votre temps pour entrer dans son petit cul serré, l’habituant peu à peu à votre bite. Les coups de langue habiles de Léa l’aident à se détendre rapidement et vous finissez par vous retrouver au fond de son cul. Vous l’enculez doucement, prenant le temps de lui faire apprécier cette nouveauté. Elle semble aimer beaucoup cela et délaisse fréquemment la chatte baveuse de Léa pour pousser des petits cris de plaisir. Les deux filles finissent par jouir pratiquement en même temps et vous continuez à vous occuper du cul de Margot pendant encore un long moment. Sentant que vous allez jouir vous aussi, vous ressortez de son petit trou et fourrez votre bite souillée dans la bouche de Léa qui, malgré sa surprise, vous pompe instinctivement. Vous ne tardez pas à gicler au fond de sa gorge en gardant votre bite bien enfoncée dans sa bouche pour la forcer à tout avaler. Finalement après une toilette rapide, vous convenez que vous feriez mieux de rejoindre la noce avant que l’on ne remarque votre absence prolongée. › 6732.Une semaine plus tard, le jour du mariage de Mickaël et Valérie est arrivé. Ils ont vu les choses en grand et il y a même de nombreux invités que vous ne connaissez pas, mais avec qui pour certains, comme ce groupe de jolies copines de la mariée, vous feriez bien intimement connaissance. La cérémonie à la mairie est vite expédiée, comme souvent, par un adjoint qui doit enchaîner trois autres mariages à la suite et, bientôt vous vous retrouvez à l’église. Les bondieuseries n’ont jamais été votre truc et rapidement vous vous ennuyez ferme au bout du banc sur lequel vous êtes assis.Prêt à tout pour échapper à cette épreuve, vous prétextez de soudaines douleurs d’estomac pour vous éclipser › 25Vous restez courageusement à votre place, mais vous en profitez pour faire du pied à votre jolie voisine, une de demoiselles d’honneur de la mariée › 6133.La cérémonie se termine enfin et tout le monde se retrouve dehors dans une joyeuse cohue. Vous bavardez un peu avec quelques amis avant de vous mettre en route pour suivre le cortège jusqu’au lieu où va se tenir la réception › 6234.La belle Natacha semble ravie de vous voir et, comme à chaque fois que vous vous retrouvez en sa présence, vous êtes troublé par sa façon de flirter avec vous, même si ce petit jeu est sans doute tout à fait innocent. Elle profite de votre présence pour vous demander quelques petits services accompagnés de son sourire le plus ravageur. Vous vous retrouvez à lui chercher du feu pour sa cigarette, à lui apporter une première, puis une seconde coupe de champagne, ainsi que quelques petits fours… Vous ne savez plus où donner de la tête et cela semble l’amuser follement. Finalement, comme lassée de ce jeu, elle vous propose de la suivre pour qu’elle puisse récompenser comme il se doit son chevalier servant. Vous n’en croyez pas vos yeux quand elle vous attire jusque dans les toilettes des hommes, heureusement vides à ce moment-là ! Elle s’enferme avec vous dedans et sans perdre de temps s’agenouille devant vous, sort votre bite de votre pantalon et commence à vous sucer goulûment. Sa langue agile parcourt votre queue qui ne tarde pas à devenir bien dure, puis elle l’avale presque en entier sans difficulté apparente. Elle vous pompe extrêmement bien pendant un long moment avant d’arrêter et de se relever. Vous l’aidez à se débarrasser de sa robe, puis de son string, avant de venir vous asseoir sur le siège des toilettes. Natacha se jette sur vous avidement et viens vous chevaucher, plaquant votre visage contre ses gros seins bien fermes. Elle saute sur votre bite de plus en plus rapidement en gémissant fort et en murmurant des insanités à votre oreille. Bientôt vous n’en pouvez plus de cette cadence infernale et vous lui faites comprendre que vous allez jouir. Elle vous reprend alors dans sa bouche et reçoit votre giclée au fond de la gorge. Elle avale tout avec gourmandise en se léchant les lèvres. Vous vous rhabillez et l’aidez canlı kaçak iddaa à remettre sa robe moulante avant de vous séparer sur un sourire complice › 5535.Valérie semble surprise et quelque peu choquée par votre proposition. Mais, comprenant qu’elle n’a pas d’autre choix que de céder si elle ne veut pas que le jour de son mariage soit aussi celui de son divorce, elle accepte vous suivre jusqu’à une chambre inoccupée. Là, elle va s’allonger sur le lit et retrousse sa robe au-dessus de ses hanches dévoilant la peau pâle de ses cuisses et son sexe lisse. « Fais ce que tu veux, mais fais-le vite ! », vous dit-elle en détournant le regard. Vous prenez votre temps pour vous déshabiller entièrement avant de la rejoindre et de poser vos mains sur elle et de la caresser doucement sans obtenir de réaction de sa part. Vous atteignez sa chatte encore moite des coups de langues de Justine et vous y glissez un doigt, puis deux. Vous doigtez la jeune mariée de plus en plus vite sans aucun ménagement. Bientôt, vous insérez un troisième et même un quatrième doigt dans sa fente bien dilatée, puis toute votre main y entre. Valérie ne peut s’empêcher de crier de plaisir pendant que vous la fistez, en vous incitant à la bourrer encore plus fort. Après plusieurs minutes de ce traitement extrême, elle jouit bruyamment en inondant votre avant-bras lorsque vous vous retirez : vous ne vous doutiez absolument pas qu’elle était une femme fontaine ! Vous la retournez sur le ventre et la forcez à se positionner le cul relevé. Vous lui lubrifiez sommairement la rondelle avec son propre jus avant de commencer à l’enculer. Son anus est étroit et vous vous demandez si Mickaël a jamais eu l’occasion de la prendre de cette façon. Quoi qu’il en soit, Valérie se laisse faire en grognant de satisfaction pendant que vous lui défoncez le cul. Vous éprouvez un étrange sentiment de plaisir cruel à l’idée de baiser aussi salement la femme de votre ami avant même leur nuit de noces et vous vous donnez à fond pour lui ramoner le cul. Mordant l’oreiller pour ne pas hurler de plaisir comme une chienne en chaleur, Valérie prend visiblement son pied à se faire maltraiter et dominer de la sorte. Bien au fond de son petit trou serré, vous sentez que vous n’allez pas réussir à vous contrôler bien longtemps. Vous sortez alors de son cul, att****z votre partenaire par les cheveux et collez votre bite poisseuse contre sa bouche. Sans hésiter elle avale votre queue et vous pompe avec gourmandise jusqu’à ce que vous éjaculiez. Elle avale tout votre sperme jusqu’à la dernière goutte et vous demande d’un air inquiet si vous êtes satisfait et si sa prestation suffira pour que vous gardiez son secret. Vous l’assurez de votre silence le plus complet avant de la quitter pendant qu’elle tente de remettre un peu d’ordre dans sa tenue › 2036. Vous engagez la conversation avec la sœur de Mickaël qui se révèle vive et amusante. Vous en venez rapidement à aborder des sujets intimes et Léa vous révèle que tout ne se passe pas au mieux avec son copain qui se plaint qu’elle embrasse mal.En plaisantant vous lui proposez de lui donner un cours › 72Un peu gêné de ces révélations, vous préférez changer de sujet et bavardez de choses et d’autres avec elle › 5837.« Hé bien, on peut dire que tu sais t’amuser, toi ! » vous lance Sandra avec un large sourire. « Ne t’inquiètes pas je vais bientôt te détacher et je ne te demanderai même pas d’explication. En fait, je préfère ne pas savoir comme tu t’es retrouvé à poil et menotté à ce lit… » Tout en parlant elle s’avance vers vous et pose une main sur votre bite. La jolie brune entreprend alors de vous caresser puis de vous branler jusqu’à ce que vous soyez bien dur. Elle se déshabille et prend votre queue entre ses gros seins bien fermes, vous offrant une magnifique branlette espagnole avant de gober entièrement votre bite entre ses lèvres pulpeuses. Elle se révèle être une suceuse hors pair et alterne coups de langue, aspirations, tétage et gorge profonde bruyante et baveuse. Elle se doigte frénétiquement en même temps qu’elle vous pompe, attentive à ne pas vous faire jouir avant elle. Sandra, votre bite toujours solidement plantée au fond de la bouche, finit par atteindre l’orgasme. Elle accélère alors le rythme de sa fellation et vous ne tardez pas à éjaculer abondamment dans sa bouche. Elle avale tout avec gourmandise… avant de venir plaquer un baiser sonore sur votre bouche ! En riant elle finit par vous libérer et vous pouvez enfin quitter ce lit et vous rhabiller. Sandra vous adresse un clin d’œil avant de partir et vous indique qu’elle sera disponible si vous avez encore besoin de ses services. › 5838.Faisant preuve d’une timidité incroyable, Sandra se met à rougir violemment en entendant votre proposition et semble extrêmement choquée. Avant que vous puissiez ajouter quoi que ce soit, elle tourne les talons et s’enfuit en claquant la porte derrière elle. Vous voici revenu au point de départ : vous êtes toujours menotté au lit sans possibilité de vous libérer… Au bout de ce qui vous semble durer plusieurs heures vous n’avez même plus la force d’appeler à l’aide et vous finissez par sombrer dans un sommeil morcelé et entrecoupé de cauchemars. Ce n’est que le lendemain matin que le propriétaire des lieux vous retrouve alors qu’il effectue une tournée d’inspection pour vérifier l’état de sa propriété. Vous êtes obligé de supporter une longue leçon moralisatrice avant de pouvoir partir, honteux et humilié. Une chose est sûre : vous vous souviendrez longtemps de ce mariage ! FIN39.Alors que vous dansez, Natacha pose sa main sur votre cul pour le palper, comme si cela était naturel et vous ne savez pas trop comment réagir. Elle vous murmure « Viens, j’ai besoin de me faire baiser… » tout en glissant sa langue dans votre oreille. Vous ne pensez même pas à la contredire et vous la suivez, comme hypnotisé. Elle vous conduit jusqu’à une chambre inoccupée à l’étage et vous demande de vous allonger sur le lit. Elle remonte sa robe, sous laquelle elle ne porte aucun sous-vêtement et viens s’asseoir à califourchon sur votre visage en vous ordonnant de la faire jouir. Vous n’avez pas d’autre choix que de la lécher frénétiquement en espérant qu’elle atteigne l’orgasme avant que vous ne puissiez plus respirer. Elle semble apprécier grandement vos coups de langue profonds et se met à gémir de plus en plus fort. Soudain elle se crispe en poussant un long cri de plaisir, puis roule sur le lit à vos côtés. « Hummmm ! C’était vraiment bon ! Bien meilleur qu’avec mon mari en tout cas et je crois que tu mérites une récompense. » Elle ouvre alors votre pantalon et en sort votre bite en érection. Natacha la prend dans sa main et vous branle vigoureusement en vous regardant droit dans les yeux. C’est à votre tour de gémir et rapidement vous sentez que vous allez exploser dans sa main. Vous giclez plusieurs jets de sperme épais qui recouvrent ses doigts qu’elle s’empresse de lécher avec gourmandise, ne laissant aucun goutte. Vous la remerciez pour le plaisir qu’elle vient de vous offrir, avant de vous rhabiller et de la quitter pour retourner vers la fête. › 6740.Vous prenez Mickaël à part et vous lui expliquez que la magnifique strip-teaseuse qui l’a si bien chauffé accepterait de faire un petit extra et de coucher avec lui s’il lui demandait. D’abord réticent à l’idée de tromper sa future épouse, il finit par se laisser convaincre par vos arguments. Et se retrouve au lit allongé sur le dos avec la belle blonde qui prend les choses en main. Et en bouche… en lui offrant une magnifique fellation baveuse, allant jusqu’à la gorge profonde. Elle n’hésite pas, entre deux succions, à gober ses couilles tout en le branlant d’une main ferme. Remontant sur lui, elle vient le chevaucher et s’empale sur sa bite bien dure. Penchée en avant sur lui, elle le laisse jouer avec ses seins qu’il caresse et malaxe. Elle se penche encore, ses longs cheveux blonds recouvrant le visage de son partenaire, pour qu’il puisse lécher et mordiller ses tétons durcis par l’excitation. Leurs gémissements de plaisir remplissent la chambre et, en s’accentuant, traverse la porte, vous faisant profiter pleinement de leur performance. Vous entendez la fille jouir de façon exagérée avant que le silence ne se fasse. Après un petit moment, elle sort de la chambre, ramasse ses vêtements et vous quitte en s’étant assuré que vous avez bien son numéro si jamais vous aviez à nouveau besoin de ses services. Mickaël, quant à lui semble partagé entre la satisfaction d’avoir pu baiser une fille aussi bandante et la honte d’avoir cédé à la tentation. Il vous fait jurer de ne jamais rien dire à sa femme au sujet de ce qui s’est passé cette nuit et vous accédez bien volontiers à sa demande, certain qu’elle vous tiendrait pour responsable et vous arracherait les yeux si elle l’apprenait… › 3241.En rougissant de honte face à vos critiques, Léa trouve quand même le courage de vous lancer avec un air de défi « Et bien apprends-moi comment faire, si je suis si nulle ! » Vous prenez donc les choses en main et vous lui montrez ce que vous attendez d’elle, ce qu’elle doit faire pour vous satisfaire. Elle se révèle finalement être une élève douée, obéissant docilement à toutes vos instructions. Etre dirigée ainsi l’excite visiblement et elle glisse une main sous sa robe pour se caresser pendant qu’elle vous suce et finit même par retirer sa culotte pour se toucher plus facilement. Sa volonté de bien faire mêlée à son inexpérience vous excitent beaucoup et, alors qu’elle est en train de lécher votre bite sur toute sa longueur, vous décidez de pousser les choses plus loin. Vous lui faites reprendre votre bite en bouche et vous la faites pénétrer le plus loin possible en lui appuyant fermement sur l’arrière de la tête pour qu’elle ne vous rejette pas. Sa première gorge profonde est une épreuve difficile, mais elle s’obstine tandis que vous l’encouragez. Elle parvient à vous gober la queue en grande partie en émettant de grands bruits de succion. Elle s’étrangle à moitié et commence à tousser et hoqueter tandis qu’un long filet de bave s’échappe de sa bouche. Vous la libérerez enfin, lui permettant de reprendre sa respiration, avant de vous engouffrer à nouveau entre ses lèvres. Vous la tenez par les cheveux et baisez sa bouche à grands coups de bite sans aucune retenue. En gémissant vous giclez et lui remplissez la bouche de sperme. Sans que vous ayez besoin de lui demander, Léa en avale rapidement la plus grande partie, recrachant le reste en toussant. Vous constatez qu’elle est dans un triste état : son maquillage a coulé le long de ses joues, ses cheveux sont en bataille et sa robe est tâchée de salive et de sperme… Sans plus vous soucier d’elle, vous retournez à l’intérieur de l’église voir si les mariés en ont bientôt terminé › 3342.Votre ami est visiblement ivre et enchaîne les compliments lourdingues sous le regard dégoûté d’une grande rousse aux jambes interminables et d’une belle brune drapée dans une robe au décolleté vertigineux. Elles semblent ne pas savoir comment se sortir de ce mauvais pas. Vous intervenez donc immédiatement et :Vous entraînez la rouquine avec vous en déclarant que vous la cherchez depuis un moment › 4Vous att****z le bras de la fille brune et prétextez que la mariée a besoin d’elle immédiatement › 56Vous embarquez les deux filles sans prévenir, laissant là votre ami › 7043.« Mickaël est mon ami et il est de mon devoir de lui révéler ton sale petit secret ! » lancez-vous à Valérie avant de tourner les talons et de vous diriger vers la porte de la salle de bain. Une douleur intense à l’arrière du crâne vous fait alors tomber lourdement à terre. La dernière chose que vous entendez avant de sombrer dans l’inconscience est la voix de Valérie s’adressant à Justine et s’inquiétant de savoir si celle-ci ne vous a pas frappé trop fort… › 5044.Avez-vous, plus tôt dans la journée, regardé une vidéo avec deux jeunes cousins de Mickaël ?Oui › 14Non › 2145.Sandra reste tétanisée à la vue du spectacle que vous offrez et elle n’ose visiblement pas s’approcher du lit malgré vos encouragements. La situation devient carrément absurde et vous décidez de brusquer un peu la jolie brune pour la faire réagir.Vous lui promettez de coucher avec elle si elle vous détache › 38Vous lui ordonnez d’aller chercher de l’aide › 4646.Face à votre ton autoritaire et sans appel, Sandra tourne les talons et quitte la chambre en courant. Vous avez peur pendant un moment qu’elle ne revienne pas, mais finalement vous entendez des pas qui approchent. Sandra est partie chercher l’aide de son amie Nathalie, une magnifique bimbo blonde dont la vue des seins prêts à jaillir de son bustier à chaque instant vous font bander malgré vous. Elle remarque votre érection en souriant et vous détache en demandant d’un air innocent s’il y a ne récompense pour ce sauvetage… Quelques instants plus tard, pour son plus grand plaisir, Nathalie est à quatre pattes sur le lit, la robe relevée, la culotte baissée et votre bite enfoncée profondément dans sa chatte. Vous la tenez fermement par les hanches et vous la pilonnez vigoureusement en la faisant gémir de plus en plus fort. Pendant que vous baisez la jolie blonde comme une chienne, vous remarquez avec amusement que Sandra n’a pas quitté la chambre. Elle se tient toujours sur le seuil, matant avec de grands yeux le spectacle que vous lui offrez, une main glissée dans sa culotte. Les gémissements de Nathalie se font de plus en plus forts et vous sentez qu’elle va bientôt jouir. Toujours profondément enfoncé en elle, vous la baisez violemment jusqu’à ce qu’elle atteigne un orgasme puissant. Vous vous retirez, bien décidé à vous finir entre ses gros seins, et elle s’affale sur le dos en soupirant de plaisir. C’est à ce moment-là qu’elle s’aperçoit que Sandra est toujours dans la chambre, en train de se doigter. En souriant, Nathalie demande à son amie si elle ne voudrait pas vous rejoindre plutôt que de rester toute seule dans son coin et, à votre grande surprise, Sandra accepte sa proposition ! Elle se retrouve la tête entre les cuisses de la belle blonde et lui lèche la chatte avidement. Sans perdre de temps, vous passez derrière elle et la prenez à son tour en levrette. Vous la bourrez sans ménagement tout en assénant de grandes claques sonores sur son gros cul jusqu’à ce qu’il soit bien rouge. Elle ne se plaint pas de ce traitement plutôt rude, toute occupée à brouter sa copine. Nathalie est à nouveau au bord de l’orgasme et gémit plus fort à chaque coup de langue. Avant qu’elle ne jouisse, vous leur proposez de changer de position et elles débutent un bon 69 pendant que vous glissez un doigt dans l’anus de Sandra pour la préparer à ce qui va suivre. Elle se laisse faire docilement et bientôt votre doigt est remplacé par votre bite dans son cul serré. Vous la défoncez profondément, vos couilles claquant contre ses fesses à chaque pénétration, jusqu’à ce que vous ne puissiez pas tenir plus longtemps. Vous giclez abondamment au fond de son cul et quand vous vous retirez votre sperme coule hors de son petit trou jusque sur le beau visage de Nathalie. Lorsque vous les quittez, les deux filles sont toujours au lit et Sandra lèche le foutre qui couvre le visage de son amie… › 5847.Tant pis pour Mickaël s’il ne sait pas profiter de ce que la vie peut offrir de meilleur, vous n’avez pas du tout l’intention de faire la même erreur que lui ! Vous entraînez les sœurs jumelles jusqu’à la chambre et un instant plus tard vous êtes tous les trois nus sur le lit. Une des filles vous lèche à la perfection les couilles et la bite tandis que vous embrassez l’autre à pleine bouche en jouant avec ses seins menus. Vous l’envoyez ensuite rejoindre sa sœur et elles se mettent toutes les deux à s’occuper de votre queue. Leurs mains, leurs langues et leurs bouches font des merveilles tandis qu’elles se partagent votre bite dans un duo bien rodé. Sentant que vous êtes au comble de l’excitation, elles décident de changer de position : vous vous retrouvez sur le dos, une des jolies asiatiques venant chevaucher votre bite en gémissant pendant que l’autre s’installe à califourchon sur vote visage. Vous offrez avec plaisir un bon cunnilingus sur la chatte lisse et moite qui se colle à votre bouche en alternant les coups de langue profonds et le léchage de son petit clitoris. Les deux filles se démènent comme deux chiennes en chaleur, vous procurant une excitation et un plaisir intense. A nouveau, elles changent de position et se placent à quatre pattes l’une à côté de l’autre en vous offrant une vue superbe sur leurs magnifiques petits culs. Sans attendre vous prenez vigoureusement la première en levrette tout en glissant un doigt puis deux dans l’anus serré de sa sœur. Vous pilonnez votre partenaire de plus en plus vite et de plus en plus fort en la faisant crier de plaisir. Quand elle finit par jouir, vous ressortez votre bite de sa chatte pour aller la mettre directement dans les fesses de l’autre fille qui pousse un petit cri de surprise. Son cul est étroit, mais vous forcez le passage le plus loin possible. Lorsque vous êtes bien au fond, vous commencez à l’enculer sans ménagement. Comme pour vous encourager, sa sœur passe derrière vous et glisse sa langue dans votre cul de façon très expérimentée. Ne pouvant résister bien longtemps, vous finissez par vous retirer du cul de la belle asiatique et vous giclez abondamment sur les visages et dans les cheveux des jumelles. Décidément, Mickaël a eu tort de ne pas profiter de votre cadeau ! › 3248.Vous tentez de leur confisquer le portable, mais les deux adolescents vous esquivent facilement et prennent la fuite en vous insultant. Heureusement qu’il n’y avait personne pour vous voir vous couvrir de ridicule en courant pour rien après ces garçons… Il ne vous reste plus qu’à regagner votre place dans l’église et à prendre votre mal en patience › 3349.Vous faites un peu de charme à la belle blonde, qui semble plutôt satisfaite d’être au centre de votre intérêt. Lorsque vous lui proposez d’aller visiter les étages du manoir, en principe fermés aux invités de la noce, elle accepte de vous suivre sans hésiter. Il fait sombre dans le couloir du deuxième étage et Nathalie serre votre bras pour ne pas trébucher. La simple chaleur de son corps contre le vôtre et l’odeur de son parfum vous excitent déjà beaucoup. Vous tentez d’ouvrir au hasard quelques portes avant de trouver une chambre à coucher au mobilier désuet qui soit ouverte. Vous attirez Nathalie sur le lit et l’embrassez tout en commençant à la déshabiller maladroitement. Ses gros seins sont une merveille que vous ne pouvez vous empêcher de caresser et de lécher immédiatement. Vous la faites gémir en mordillant doucement ses tétons avant de descendre entre ses jambes. Vous l’aidez à retirer sa culotte de dentelle humide et plongez la langue dans sa chatte. Elle se raidit pendant que vous la lapez profondément et sa respiration se fait haletante. Vos coups de langue se font plus pressants et elle ne tarde pas à jouir bruyamment. Sans lui laisser le temps de reprendre son souffle vous lui écartez largement les cuisses pour la pénétrer d’un coup. Vous baisez sauvagement la bimbo blonde qui continue à crier de plaisir sous vos assauts. Ses seins volumineux rebondissent dans tous les sens alors que vous accélérez encore vos coups de bite et vous la faites jouir une nouvelle fois. Vous sortez alors de sa chatte trempée et vous posez votre bite entre ses seins. Elle s’empresse de vous offrir une branlette espagnole de rêve entre ses obus bien fermes et vous finissez par gicler abondamment sur sa peau nue. Après quelques instants où chacun d’entre vous cherche à reprendre son souffle, Nathalie part se refaire une beauté dans la salle de bain attenante à la chambre. Vous en profitez pour vous éclipser et vous rejoignez le reste des invités › 2050.Vous revenez à vous dans l’obscurité d’une espace étroit. Cette salope de Justine vous a non seulement pratiquement fracassé le crâne, mais aussi ligoté solidement. Vous êtes incapable du moindre mouvement et vous ne savez même pas où vous vous trouvez : la situation s’annonce compliquée !Vous appelez à l’aide en espérant que quelqu’un entende vos cris › 57Pour éviter la honte d’être découvert en si mauvaise posture, vous tentez de vous défaire tout seul de vos liens › 7151.Vous suivez Claude jusque dans l’obscurité du parc qui entoure la demeure. A l’abri derrière une rangée d’arbre, vos bouches se joignent dans un long baiser fougueux et passionné. Claude s’agenouille alors devant vous, ouvre votre pantalon et commence à lécher votre bite. Votre queue durcit rapidement dans sa bouche accueillante qui vous pompe de façon experte. Votre partenaire se relève après quelques minutes de cette excellente fellation, baisse son pantalon et se retourne contre un arbre en vous demandant de l’utiliser comme vous en avez envie. Ceci vous apporte enfin la solution de l’énigme : Claude est on ne peut plus masculin dans cette région de son anatomie ! Vous vous positionnez derrière lui et pénétrez son cul bien ouvert d’un grand coup puissant avant de le pilonner sans ménagement. Il gémit fort et vous encourage à le défoncer comme une chienne. Vous ne vous faites pas prier et vous le prenez violemment en grognant sous l’effort et en claquant son cul en rythme avec vos coups de bite profonds. Il finit par pousser un long cri de plaisir en atteignant l’orgasme et vous vous retirez de son cul avant de l’asperger de plusieurs longs jets de sperme. Il se retourne alors et s’agenouille à nouveau devant vous pour reprendre votre bite dans sa bouche et la nettoyer avec sa langue. Vous vous rhabillez tous les deux sans un mot et vous retournez vers les lumières de la fête qui se poursuit. › 5852.Vous affirmez aux cousins que vous allez leur arranger le coup et vous leur demandez de vous attendre dans cette chambre. Vous retrouvez Nathalie et lui glissez à l’oreille que deux admirateurs secrets l’attendent pour lui montrer leur dévotion… dans toutes les positions qu’elle voudra. La proposition indécente la fait éclater de rire, mais la superbe blonde vous fait comprendre clairement qu’elle ne veut pas se donner à quelqu’un qui n’a pas le courage de venir lui demander en face. Par contre si vous voulez vous-même la baiser, elle n’y voit aucun inconvénient. Quelques instants plus tard vous vous retrouvez seul avec Nathalie dans une chambre à coucher. Elle s’installe sur le lit, retrousse sa robe (dévoilant par la même occasion qu’elle ne porte pas de culotte), et écarte les jambes. Vous glissez la tête entre ses cuisses et lapez sa chatte lisse pour son plus grand délice. Vous lui offrez un excellent cunnilingus, plongeant votre langue au plus profond de sa chatte humide avant de revenir jouer avec son clitoris. Elle ne tarde pas à jouir bruyamment, inondant votre visage de sa mouille. Vous remontez alors sur elle et la pénétrez profondément avec votre bite bien dure, la faisant gémir de plaisir. Agrippant ses seins lourds vous la pilonnez de plus en plus fort, tapant tout au fond de sa chatte accueillante et moite. Vous lui offrez une séance de baise totalement bestiale, ce qu’elle apprécie énormément. Nathalie atteint un second orgasme qui la laisse pantelante. Vous vous retirez alors de sa chatte pour vous branler rapidement au-dessus de son visage angélique que vous arrosez de votre sperme épais. Lorsque vous quittez la chambre quelques instants plus tard, elle est toujours allongée sur le lit et ne fait aucun effort pour vous suivre. › 5853.Agacé par cette petite crise de jalousie que vous fait Léa, vous décidez de l’ignorer et vous dansez uniquement avec Margot. Vous adressez à celle-ci quelques compliments qui la font rougir de manière charmante et vous n’avez aucun mal à la convaincre de vous suivre à l’écart de la fête. Vous la conduisez jusqu’à une chambre vide de l’étage et l’entraînez immédiatement sur le lit. Visiblement très pudique, elle se déshabille maladroitement en hésitant beaucoup, mais finit par se retrouver entièrement nue devant vous. Alors que vous l’allongez sur le lit, vous constatez que sans ses lunettes, Margot est plutôt jolie. Vous embrassez ses lèvres, ses canlı kaçak bahis petits seins, son nombril, son sexe recouvert d’une fine toison sombre. Lorsque vous glissez votre langue dans sa chatte, elle ne peut s’empêcher de pousser un petit cri de plaisir. Vous lui offrez un cunnilingus fantastique qui la fait vibrer de la tête aux pieds et haleter de plus en plus fort tandis que vous la menez vers l’orgasme. Plaquant instinctivement de ses deux mains votre tête contre son sexe trempé, Margot jouit enfin dans un long râle de plaisir a****l. Très excité par ces préliminaires, vous décidez de passer aux choses sérieuses et vous vous positionnez entre ses cuisses. Mais au moment où vous allez la pénétrer elle vous demande d’y aller doucement, car ce sera sa première fois ! Vous lui promettez que vous allez vous montrer très doux avec elle et vous commencez à insérer votre bite dans sa chatte. Margot se révèle en effet très étroite et vous prenez votre temps pour ne pas lui faire mal. Vous entrez lentement dans sa fente, prenant votre temps pour qu’elle s’y habitue. D’abord tendue et inquiète, Margot se détend peu à peu et semble apprécier ce dépucelage en douceur. Quand vous êtes entré aussi loin que vous le pouvez, vous attendez un court instant avant de commencer des mouvements de va et viens dans sa petite chatte. Elle se met à gémir, les yeux fermés et, bientôt, vous accélérez un peu le rythme. Vous tapez de manière régulière au fond de sa chatte serrée, prenant un grand plaisir à la baiser ainsi. Ses gémissements se font plus forts et saccadés, elle se cambre sous vos coups de bite pourtant moins rudes que ceux que vous avez l’habitude de donner à vos partenaires. Margot finit par jouir dans un long soupir. Vous continuez à la tringler calmement et elle se laisse faire docilement pendant qu’elle reprend peu à peu ses esprits. Elle vous surprend alors en déclarant « Si tu veux tu pourras jouir dans ma bouche, on m’a dit que les mecs aimaient ça et je veux vraiment te remercier pour tout ce que tu viens de me faire découvrir ». Osant à peine croire à ce que vous venez d’entendre, vous la laissez prendre dans sa bouche votre bite qui sort tout juste de sa chatte. Vous la guidez en lui expliquant ce que vous attendez d’elle pour sa première fellation. Margot n’est pas très douée pour ça, mais cela vous importe peu, trop excité de sentir sa langue sur votre queue à l’intérieur de sa bouche. Elle vous lèche, vous pompe et vous branle en même temps, jusqu’à ce que vous explosiez dans sa bouche. Courageusement, elle avale tout votre sperme malgré une grimace de dégoût et quand vous lui demandez d’ouvrir la bouche en grand, vous constatez qu’il n’en reste plus une goutte. Finalement, après une toilette rapide, vous convenez que vous feriez mieux de rejoindre la noce avant que quelqu’un ne se pose des questions sur votre absence prolongée. › 6754.Vous engagez la conversation avec Léa qui semble heureuse de vous revoir après tant de temps. Vous glissez quelques compliments sur son physique et sa beauté, la faisant rougir de façon charmante. La discussion dérive rapidement sur des sujets plus intimes et la jeune fille vous raconte le plus naturellement du monde qu’elle a un copain, mais que sexuellement ça ne se passe pas très bien entre eux. Visiblement il se plaint de son manque de talent quand elle le suce. Plaisantant à moitié, vous suggérez qu’elle vous montre ce qu’elle sait faire pour que vous puissiez lui donner votre avis et peut-être aussi quelques conseils. A votre grand étonnement, Léa accepte presque immédiatement votre proposition et vous vous retrouvez quelques instants plus tard adossé au mur de l’église, votre bite sortie. Léa s’accroupit devant vous et commence par embrasser maladroitement votre gland avant d’appliquer de timides coups de langue sur toute la longueur de votre queue. Elle vous prend dans sa bouche et vous tète avec de grands bruits de succion. Vous ne pouvez bien évidemment pas vous empêcher de bander, excité par la situation et le risque de vous faire surprendre, mais vous êtes vraiment déçu par sa façon de vous sucer et vous comprenez que son petit copain se plaigne.Vous vous moquez de Léa en affirmant que vous n’avez jamais été aussi mal pompé de toute votre vie › 41Vous l’encouragez malgré tout et l’incitez à continuer › 1855.Attrapant au passage une coupe de champagne sur un plateau, vous vous glissez dans la foule au milieu de laquelle vous apercevez Mickaël, temporairement sans sa femme et accaparé par une vieille tante bavarde. Vous le sortez de ce mauvais pas et le félicitez pour ce mariage jusqu’ici très réussi. Vous plaisantez un peu en lui demandant s’il a déjà perdu sa femme, que vous ne voyiez pas dans les parages. Mickaël vous explique qu’elle est partie se rafraîchir il y a un moment et qu’il commence à trouver qu’elle est un peu longue. Ne pouvant pas, lui aussi, laisser seuls ses invités il vous demande si vous pouvez aller voir ce que fait Valérie et si tout va bien pour elle › 1956.La jolie brune (qui, vous apprend-elle, s’appelle Maryline) vous remercie de l’avoir tirée de ce mauvais pas tout en feignant de plaindre son amie qui est restée avec Jérémy. Vous discutez un peu en déambulant sans faire attention que vos pas vous ont menés vers un recoin sombre du parc. Maryline semble avoir un peu froid et vous lui proposez votre veste. En retour, apparemment sans avoir réfléchit à son geste, elle pose un petit baiser sur votre bouche. Avant qu’elle puisse regretter ce qu’elle a fait, vous l’attirez contre vous et l’embrassez à pleine bouche. Vos langues se mêlent et elle ferme les yeux. Vos mains se font insistantes et se glissent jusqu’à ses fesses que vous pelotez sans qu’elle ne proteste. Vous l’entraînez vers un banc de pierre où elle s’allonge en retroussant sa robe. Vous lui retirez sa culotte, écartez ses cuisses et la pénétrez doucement. Elle se cambre en gémissant pendant que vous prenez votre temps pour faire entrer votre bite au plus profond de sa chatte. En murmurant, elle vous incite à la baiser bien fort et vous ne vous faites pas prier plus longtemps. Vous lui assénez de grands coups de bite et elle doit se mordre les lèvres pour ne pas crier et attirer l’attention sur vous deux. Vous la défoncez de plus en plus fort et de plus en plus vite, entrant et sortant de sa chatte trempée sur un rythme soutenu. Vous la faites jouir, mais continuez à la pilonner vigoureusement pendant encore de longues minutes avant d’éjaculer. Elle ramasse sa culotte et se rhabille en vous remerciant pour cette séance qui lui a fait le plus grand bien. Vous regagnez alors la fête chacun de votre côté et vous partez à la recherche de Mickaël que vous n’avez pas encore eu le temps de féliciter › 1157.Avez-vous, plus tôt dans la journée, regardé une vidéo avec deux jeunes cousins de Mickaël ?Oui › 65Non › 7158.La soirée se poursuit et le dîner se termine enfin. Mickaël et Valérie ouvrent le bal, dansant avec grâce au milieu de la piste, bientôt rejoins par de nombreux autres danseurs.Vous invitez Léa, la sœur de Mickaël à danser avec vous › 30Vous proposez à Nathalie, la sublime amie de Valérie de vous accompagner sur la piste › 66Vous entraînez Sandra, une jolie brune un peu ronde, pour cette première danse › 7Vous préférez danser avec Natacha, la belle-mère de Mickaël › 5959.Natacha, la jeune belle-mère (elle n’a que six ans de plus que vous) de Mickaël accepte de vous suivre sur la piste de danse de bonne grâce, un sourire satisfait sur le visage comme si elle savait depuis longtemps ce que vous alliez faire. Elle se colle à vous et danse de façon très sensuelle, presque érotique, ce qui commence à vous troubler énormément.Si vous avez eu l’occasion de coucher avec elle plus tôt dans la soirée › 60Sinon › 3960.La belle Natacha vous enlace en vous murmurant « Tu étais où pendant tout ce temps ? Je t’ai cherché partout, j’avais très envie que tu me baises encore aussi bien que tout à l’heure ! » En souriant vous l’entraînez alors vers les étage inoccupés de la demeure et, ouvrant la première porte qui se présente à vous, vous vous retrouvez dans une salle de bain vide, Elle se déshabille avec empressement et vous remarquez qu’elle ne porte plus son string sous sa robe. Vous ne pouvez vous empêcher de vous demander par combien d’hommes elle s’est déjà fait baiser au cours de la soirée… Mais sa bouche pulpeuse autour de votre bite vous fait vite oublier ces questions et Natacha commence à vous sucer avec beaucoup de talent. Appuyé contre le mur, vous vous laissez faire par cette pro de la fellation qui vous entraîne vers l’extase. Mais vous êtes soudain interrompus lorsque la porte s’ouvre en grand pour laisser entrer Mickaël. Son sourire s’efface immédiatement quand il réalise que c’est la femme de son père qu’il vient de surprendre dans une posture plus que compromettante. Natacha, avec un sang froid absolu, se tourne vers lui et lui propose de le laisser la baiser s’il ne dit rien à personne de ce qu’il a vu. Mickaël, troublé, hésite et vous êtes persuadé qu’il va refuser cette offre indécente, mais il finit par acquiescer et promet de garder le secret si elle tient sa promesse. Quelques instants plus tard, Natacha est à quatre pattes, votre bite au fond de la gorge et celle de votre ami dans son cul somptueux. A vous deux vous la défoncez sans retenue, la baisant fortement par les deux bouts.Elle n’est plus qu’un jouet sexuel, un défouloir pour vos pulsions les plus a****les, un vide couilles magnifique et poussé jusqu’à ses limites. Mickaël se montre très dominateur avec elle, l’insultant et claquant ses fesses jusqu’à ce qu’elles soient rouges et douloureuses. Il réalise visiblement un de ses fantasmes en soumettant ainsi Natacha et vous vous demandez quelles vont être leurs relations après une telle séance de baise sauvage. Mais ces considérations vous importent peu à vrai dire, et vous vous concentrez sur la belle salope qui continue à vous pomper, votre bite tapant à chaque mouvement dans le fond de sa bouche gourmande. Au bord de l’orgasme, vous att****z ses cheveux et plongez le plus loin possible votre queue. Natacha s’étrangle dessus, toussant, crachant de longs filets de salive et ne pouvant s’empêcher de hoqueter en faisant d’étranges gargouillements. Son supplice, heureusement, s’achève vite alors que vous giclez dans sa gorge, la forçant à tout avaler. Vous vous retirez enfin tandis que Mickaël l’encule de plus belle en la faisant crier fort. Il finit par jouir et lorsqu’il sort du cul de Natacha, une grosse quantité de sperme coule le long des cuisses de sa belle-mère. Il la retourne alors et la biffle à plusieurs reprises, souillant son visage et ses cheveux. Après une toilette rapide vous repartez tous les deux en laissant derrière vous Natacha qui est toujours allongée sur le sol et peine à retrouver ses esprits… › 6761.A plusieurs reprises, votre pied vient se coller à celui de la jolie brune en robe bleue qui se trouve à côté de vous. Caroline, une des meilleures amies de Valérie, fait d’abord semblant de ne pas avoir remarqué votre manège. Finalement, amusée par votre insistance, elle se tourne vers vous et vous murmure à l’oreille en souriant « Tu crois vraiment que c’est l’endroit et le moment pour ça ? » Vous vous penchez à votre tour et répondez « Il n’y a pas de mauvais moment pour admirer une beauté comme la tienne » Elle se met à pouffer de rire à un moment où le silence régnait dans l’église et le prêtre vous jette un regard désapprobateur devant votre manque de respect. Vous vous tenez à peu près tranquille pendant le reste de la cérémonie tout en étant conscient que Caroline vous observe à la dérobée › 1062.Vous arrivez sur les lieux de la réception et vous êtes impressionné : Mickaël et Valérie ont fait les choses en grand en louant un magnifique manoir entouré d’un immense parc arboré. La foule des invités se partage entre l’extérieur aux abords de la bâtisse et une grande salle où a été installé le vin d’honneur.Vous déambulez sans but à travers la foule, saluant vos connaissances › 3Vous partez à la recherche des mariés pour les féliciter › 55Vous avez repéré un groupe de jolies filles, des amies de Valérie que vous connaissez seulement de vue, et vous les abordez › 6963.Vous lancez quelques compliments charmeurs à la belle métisse, mais celle-ci vous regarde avec mépris avant de vous lancer « Arrêtes de perdre ton temps, pauvre macho, moi je préfère les filles ! » Un peu gêné de vous être fait casser de la sorte en public, vous vous esquivez à la première occasion et partez à la recherche de Mickaël, que vous n’avez pas encore eu l’occasion de féliciter › 1164.A votre grande surprise, Manon, qui était autrefois d’un caractère emporté, parle avec vous sereinement du passé et admet même que vous avez eu tous les deux de très bons moments. Vous décidez alors de voir jusqu’où vous pouvez aller avec elle et vous lui proposez de trouver un coin plus tranquille pour « faire la paix » définitivement. Vous vous éclipsez rapidement croisant quelques retardataires qui se rendent au dîner et vous conduisez Manon jusqu’à une chambre déserte. Vous vous embrassez avec fougue tout en retirant précipitamment vos vêtements et, bientôt vous êtes tous les deux nus sur le lit. Vous commencez à lui caresser les seins lorsqu’elle vous arrête et vous avoue qu’elle a envie de quelque chose de spécial. Elle att**** son sac à main et en sort une paire de menottes gainée de fourrure rose. Excité par la tournure des événements, vous la laissez vous attacher les poignets à la tête du lit. Elle att**** votre bite déjà dure et commence à vous branler avec force. Avec un sourire mauvais elle vous demande : « Tu pensais vraiment que je t’avais pardonné après t’avoir trouvé au lit avec ma sœur ? Tu es décidément toujours aussi con, mon pauvre ! » Elle sert plus fort votre queue jusqu’à ce que cela soit douloureux. Vous commencez à paniquer à l’idée d’être totalement à la merci de cette psychopathe, mais au moment où vous vous apprêtez à appeler à l’aide, elle fourre sa petite culotte dans votre bouche et vous empêche de prononcer le moindre mot. Elle se tient debout au-dessus de vous et pose son pied nu sur votre bite qui, malgré vous, est toujours en érection. Elle s’appuie dessus de tout son poids et la douleur vous fait venir les larmes aux yeux. Manon prend visiblement beaucoup de plaisir à entendre vos cris étouffés par le bâillon et c’est une surprise lorsqu’elle retire brusquement son pied de votre sexe. Elle vous gifle à plusieurs reprises en vous insultant de plus belle avant de s’emparer d’une bougie placée dans un candélabre près du lit. « Devine où je vais te la mettre ? » ricane-t-elle. Joignant le geste à la parole, elle commence à vous sodomiser avec ce godemiché improvisé. Elle vous pénètre à fond et à sec de manière très douloureuse et immédiatement débute de profonds vas et viens dans votre cul. Elle y va de plus en plus rapidement jusqu’à ce que votre corps vous trahisse encore une fois et que vous éjaculiez fortement, inondant votre bas-ventre et les draps d’une bonne giclée de sperme. Manon vous crache alors au visage avant de se rhabiller puis de quitter la chambre sans un regard pour vous. Au bout de quelques minutes vous arrivez enfin à vous débarrasser de sa culotte et reprenez peu à peu votre souffle.Vous appelez à l’aide › 44Il n’est pas question que quelqu’un vous trouve ainsi et vous essayez plutôt de vous libérer tout seul › 2165.Aussi fort que vous le pouvez vous appelez au secours, espérant que quelqu’un finisse par vous entendre et vienne vous sortir de là. Vos efforts sont rapidement récompensés lorsque la porte du placard dans lequel Justine vous a enfermé s’ouvre en grand. D’abord ébloui par la lumière, vous finissez par reconnaître les cousins de Mickaël qui vous détachent en vous demandant comment vous vous êtes retrouvé là. Honteux de vous être fait posséder par une frêle femme, vous leur racontez que vous étiez en train de baiser sauvagement une bombasse quand son petit ami, véritable armoire à glace, vous est tombé dessus, vous a à moitié fracassé le crâne et vous a laissé quasiment pour mort dans ce réduit. Les deux adolescents sont impressionnés par vos aventures et osent même vous demander quelques conseils pour draguer une fille magnifique qui les excite beaucoup. Vous comprenez d’ailleurs qu’il s’agit de Nathalie, une amie de la mariée qui ne passe pas inaperçue avec son physique de bimbo blonde.Si vous avez eu l’occasion de coucher avec elle plus tôt dans la soirée › 22Sinon › 5266.Au moment où la splendide bimbo blonde accepte de se joindre à vous sur la piste de danse, le DJ lance un slow, et vous voici collé à Nathalie, aussi près que le permet sa poitrine opulente. Votre main descend imperceptiblement le long de son dos et viens se poser sur ses fesses. Elle vous sourit et chuchote à votre oreille « Finalement, je crois que je n’ai plus très envie de danser. Si on se trouvait un coin tranquille pour pratiquer un autre genre d’activité ? » Il ne faut pas vous le dire deux fois et vous l’entraîner hors de la salle jusqu’à une chambre déserte à l’étage. A sa demande vous lui offrez un petit striptease qui semble bien l’exciter. Vous vous retrouvez ensuite allongé sur le dos tandis que la belle Nathalie, entièrement nue elle aussi, vient vous chevaucher en s’empalant sur votre bite. Elle se penche vers vous tout en rebondissant sur votre queue profondément enfoncée dans sa chatte baveuse, et vous en profitez pour agripper ses seins spectaculaires. Vous léchez et sucez ses tétons durcis par l’excitation pendant qu’elle se donne du plaisir en accélérant le rythme de ses mouvements. Vous atteignez l’orgasme presque en même temps et, gémissant longuement elle se laisse glisser sur vous, s’appuyant de tout son poids contre votre corps. Vous restez immobiles un moment avant de vous séparer. Vous récupérez vos habits et regagnez la salle pendant qu’elle termine un brin de toilette. › 6767.Dans la salle de nombreux couples évoluent encore sur la piste de danse. Vous vous amusez beaucoup jusqu’au petit matin où vous repartez en compagnie des derniers invités non sans avoir félicité à nouveau les mariés. La journée a été longue et riche en surprises : le moins que l’on puisse dire c’est que vous risquez de vous souvenir longtemps du mariage de votre ami ! FIN68.Vous faites le tour de l’église, perdu dans vos pensées et très peu sensible à vrai dire à l’architecture du lieu. Vous apercevez alors deux des cousins de Mickaël, des adolescents dont vous n’arrivez jamais à retenir les noms. Ils sont captivés par une vidéo qu’ils regardent sur leur smartphone et ne vous remarquent que quand vous arrivez à leur hauteur. Ils tentent de cacher le téléphone, mais vous avez le temps d’apercevoir sur l’écran une scène de film porno avec une blonde à gros seins en train de se faire gicler au visage…Vous tentez de récupérer le portable en leur expliquant que ce genre de film n’est vraiment pas de leur âge › 48Vous la jouez complice et proposez de regarder la suite avec eux › 2669.Vous abordez de façon très naturelle les trois amies de Valérie qui sont en train de discuter entre elles et faites rapidement connaissance avec elles en vous incrustant dans la conversation. Il y a d’abord Nathalie, une parfaite bimbo blonde aux grands yeux bleus, à la bouche pulpeuse et à dont la poitrine opulente semble risquer de jaillir à chaque instant de son bustier. Ensuite, il y a Sandra, une petite brune un peu ronde très joyeuse qui passe son temps à éclater de rire, ayant sans doute déjà un peu abusé de l’alcool. Enfin, vous trouvez Justine, une grande métisse à la silhouette athlétique qui, pour une raison qui vous échappe, semble un peu distante vis-à-vis de vous. Vous vous intéressez plus particulièrement à :Nathalie › 49Sandra › 27Justine › 6370.Les deux filles s’amusent avec vous de la façon dont vous les avez soustraites à votre ami ivre, mais lorsque vous tenter de les draguer (avec, il faut l’avouer, l’idée de poursuivre la soirée avec un bon plan à trois), elles vous font comprendre qu’elles ne sont pas intéressées du tout par les hommes…. Un peu déçu, vous les regardez s’éloigner dans la foule › 5571.Vous comprenez rapidement que personne ne viendra vous aider et qu’il va falloir vous débrouiller tout seul. Vous exercez toute votre force pour détendre les liens qui immobilisent vos poignets. Après un temps qui vous paraît interminable, vous sentez que la corde qui vous retient commence à se détendre. Vous redoublez d’efforts et parvenez enfin à vous détacher. D’un coup de pied vous ouvrez les portes du placard dans lequel vous étiez séquestré et vous vous précipitez à l’extérieur, à la limite de la crise de claustrophobie…Furieux, vous estimez que cette salope de Justine mérite une sévère punition pour ce qu’elle vous a fait subir › 6Vous gardez votre sang-froid et décidez de laisser tomber vos idées de vengeance, estimant que cette histoire a déjà été beaucoup trop loin › 5872.« Si tu veux, je pourrais te donner un cours, moi ! » plaisantez-vous. Mais Léa semble prendre votre proposition très au sérieux et vous profitez d’une pause entre deux plats pour l’amener à l’extérieur. Vous trouvez un coin à l’abri des regards indiscrets derrière une rangée d’arbres et vous commencez à donner une leçon de baiser à la jeune fille qui, malgré les critiques de son copain, se débrouille plus qu’honorablement. Vous l’embrassez longuement à pleine bouche, votre langue jouant avec la sienne. A bout de souffle, vous vous séparez et vous félicitez Léa pour sa prestation. Néanmoins, vous en profitez pour lui dire qu’embrasser n’est pas le seul talent qu’il lui faut si elle veut plaire à son petit ami. Innocemment elle vous demande de quoi vous voulez parler et peu de temps après elle se retrouve à genoux en train de vous pomper la queue en suivant vos instructions. Dans ce domaine aussi elle se révèle à la fois très inexpérimentée et pleine de désir de faire de son mieux, ce qui vous excite au plus haut point. Alors que vous êtes en pleine action, votre bite aspirée de manière délicieusement agréable par Léa qui vous regarde droit dans les yeux d’un air concentré, vous êtes surpris par l’arrivée d’un autre couple cherchant visiblement un endroit tranquille pour s’envoyer en l’air. Lui doit avoir une petite quarantaine d’années, élégant et le regard pétillant. Elle, une vingtaine d’années de moins que son compagnon, pieds nus et une bouteille de champagne entamée à la main, pouffe de rire sans raison. Ils ne semblent pas gênés de tomber aussi mal et l’homme, après un regard lubrique adressé à Léa, vous propose même de participer à votre petite séance, ce qui fait éclater de rire sa compagne…Excité par l’idée d’une bonne baise à quatre, vous acceptez › 73Vous ne pensez pas que Léa sera d’accord de toute façon et vous déclinez donc leur offre › 1573.Sans réfléchir, vous acceptez la proposition du couple. Léa vous lance alors un regard noir qui vous fait comprendre que vous avez peut-être commis une erreur d’appréciation… Elle vous quitte furieuse et vous gifle même quand vous essayez de la retenir. « Laisse-la mon ami » vous dit l’homme en souriant « ça ne dérangera pas Alexandra d’avoir deux mecs pour elle toute seule ! » Et comme pour lui donner raison, sa compagne s’agenouille entre vous deux et réclame vos bites en riant. Quelques instants plus tard elle se retrouve en train de vous sucer tous les deux et vous appréciez les sensations que procurent sa langue agile et sa bouche gourmande sur votre sexe. Elle se prend quelques biffles sur les joues avant de se retrouver à califourchon sur son ami. Vous passez derrière elle et pénétrez son anus lentement en la faisant gémir. Alexandra se retrouve prise en sandwich et vous la bourrez en cadence en remplissant complètement ses trous de vos bites bien dures. Entre deux véritables miaulements de plaisir, la jeune femme vous incite à la baiser encore plus fort et vous la contentez avec plaisir en redoublant de vigueur dans son cul. Sous vos assauts conjugués elle finit par jouir et lorsque vous sortez de son cul elle roule sur le côté et reste étendue dans l’herbe, peinant à retrouver son souffle. Vous vous positionnez au-dessus d’elle avec votre partenaire et vous vous branlez sans un mot avant de gicler sur le visage et les seins d’Alexandra. Le couple vous remercie pour ce moment que vous avez partagé avec eux et vous les quittez pour rejoindre la noce › 58

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

About analsex

Browse Archived Articles by analsex

Related

Sorry. There are no related articles at this time.

Leave a Comment

Your email address will not be published.


pendik escort didim escort adapazarı escort adapazarı escort ensest hikayeler pendik escort kartal escort maltepe escort pendik escort gaziantep escort antep escort ankara escort izmir escort canlı bahis bahis siteleri canlı bahis canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri sakarya escort bursa bayan escort bursa escort bursa escort