Le maraîcher

Categories: Genel.

Eki 13, 2020 // By:analsex // No Comment

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Le maraîcherJe suis maraîcher, j’ai un magasin en ville et je me régale à voir toutes ces clientes choisir leur fruits et légumes, je sais que certaines ont tendance à les confondre avec des godes. Surtout quand elles achètent les petits pour les manger et choisissent les plus gros en testant leur rigidité avec soin. Certaines me font leurs confidences sur leur plaisir procuré. Ce jour là j’ai fini et je commence à tout ranger, quand une femme superbe arrive. Elle est brune, aux grands yeux verts, une bouche superbe, de longues jambes, vêtue une robe rouge en dentelle et d’un blouson noir fermé jusqu’au cou. – Pardon Madame, mais je ferme. – Je suis agricultrice dans la région, j’ai vu votre annonce sur le web, j’aimerais juste parler de mes produits, j’ai aussi des chèvres dont je fais du fromage. Pouvons nous en parler. – Bien sur, ça m’intéresse, laisser moi fermer le magasin je suis à vous. Quelques minutes plus tard ayant tout vérifier. Je me tourne vers elle. Elle est au milieu du magasin, elle a enlevé son blouson, sa robe ne cache rien de ses formes elle ne porte qu’un string dessous, sa poitrine est magnifique, ronde et ferme appelant les mains les plus aventureuses. – Madame, vous vous habillez toujours ainsi. – Dès que possible oui, je suis assez exhibitionniste de nature, j’aime faire fantasmer les hommes. – Avec moi vous y réussissez à merveille, je suis tout émoustillé. – J’avoue que ce n’est pas innocent quand je dois parler affaires, j’aime avoir tous les atouts avec moi. – Et votre string vous le gardez en permanence, c’est dommage de me cacher ce trésor, avec la vue que vous m’offrez sur le reste de votre corps malgré votre robe. – Non en général je n’en mets pas, mais là en ville un peu obligatoire quand même, je ne tiens pas à être arrêtez, c’est aussi pourquoi j’ai mis ce blouson. Voulez vous que je l’enlève. – Oui, ce sera mieux pour nos discussions à venir. Que me proposez vous gente dame. – Pour l’instant, des légumes et fruits d’été notamment pour la ratatouille (Elle prend une voix suave), Courgettes de tous diamètres, aubergines, poivrons, tomates, tous les délices de jeunes filles. – Je vois c’est intéressant, mais j’ai aussi une catégorie bursa escort de clientèle un peu spéciale, elles les aiment assez gros et fermes pour autre chose que la cuisine. – Comme moi, quand j’ai un moment de libre, je vais choisir quelques légumes sur mon terrain ils replacent avantageusement les godes et ils restent comestibles. – Regardez ce que j’ai pour vous faire une idée de ce que je vais vous commander. Elle se penche sur l’étal, je glisse une main sous sa robe, elle me sourit, sa peau est douce, ses fesses bien rondes, un doigt s’enfonce entre les fesses, je lui titille son petit trou. – Hummm j’aime ça quand vous me caresser, je ne suis pas qu’exhibe, je suis aussi une bonne salope toujours en manque. – Je n’en doute pas un instant, vos confidences et votre tenue me l’assurent. – J’ai regardé ce qui vous intéresse, je sais ce qu’il vous faut, surtout pour vos clientes les plus chères. Mes produits sont supérieurs à ce que vous achetez ailleurs, vous serez très satisfait. – J’en suis sur, vous permettez, tutoyons nous au pont ou nous en sommes. J’ai un doigt dans votre cul, la robe autour de votre taille,en attendant de m’occuper de votre poitrine. – Evidemment vu comme cela, nous ne pouvons pas faire autrement, surtout que j’aime ce que tu me fais, je mouille déjà, touche ma fente. – En effet elle est trempée, caresse toi le clitoris, ça ne t’empêche pas de travailler. – Ca non, c’est pour cela que j’aime mon métier, je suis libre, nue dans mes champs et toujours quelque chose ou parfois quelqu’un pour me baiser à tout moment. Tu verras quand tu viendras voir mes installations. – Dés que possible, j’ai vu bien des amatrices se farcir des légumes sur le site, tu seras ma première coquine en direct, j’en bave déjà.- Et puis j’ai des tas de robes au sexy sexy que celle la, je les ai choisies de telle sorte que toutes mains coquines puissent me caresser. J’ai fait le tour de ce que tu vends, j’ai tout noté, au revoir. – Non je vais avec toi, j’ai envie de tout découvrir. – Prenons ma voiture elle juste devant ton magasin, je te raccompagnerai. – J’ai tout mon temps, je ferme l’après midi. Mets ton blouson et ton string les gens de l’immeuble sont assez bursa escort bayan stricts, tu les enlèveras dans la voiture. – Tu aimes me savoir cul nu. – Oui je ne comprends pourquoi les femmes portent une culotte sous leur jupe, ce n’est pas sexy, surtout avec une robe comme la tienne. Au premier feu rouge, elle enlève ses vêtements inutiles, remonte sa jupe à la taille et se laisse caresser. Elle a une douce toison brune, je passe une bras autour de son cou, laisse ma main flirter avec sa poitrine, l’autre main faisant rouler son bouton d’amour. J’apprécie l’humidité de sa fente, toujours agréable de rencontrer une mouilleuse comme elle. Arrivés chez la belle, celle-ci laisse jupe remontée, je la suis, elle m’offre le verre de l’amitié, je la prends sur es genoux. – Tu as faim. – Oui de toi, de ton corps de la tête aux pieds. – Toujours prête mon chéri. – Allons d’abord voir tes cultures, tu m’en a fait saliver tout à l’heure, Garde ta jupe seulement pour la visite. – C’est rare que je reste habillée dans mes terrains, mais pour toi je le fais, viens, – A la limite de mon champs j’ai planté une haies d’ifs pour éviter les regards soupçonneux. Comme tu peux voir, j’ai tout ce qu’il te faux. – (Lui passant une main aux fesses) C’est super, non il ne te manque rien jolie coquine, Je lui prends le menton pour un premier baiser qu’elle maîtrise avec science. la parfaite cochonne douée en tout. Au début elle me fait visiter les cultures les plus sages style haricots verts, puis nous arrivons enfin à ce qui m’intéresse concombres, carottes, courgettes et autres aubergines. Je la regarde choisir, elle les prends assez gros, elles les tâtent, ils sont à point. – Voila, j’ai pris ceux qui me conviennent le mieux pour satisfaire tes envies de voyeur. – Tu es une ange, un ange de perversité bien sur. – Tu ne me connais pas encore, tu ne vas pas être déçu. – Je te découvrirai au fur et à mesure de nos rencontres sexo-professionnelles. A la maison, je la prends sur mes genoux, remonte une nouvelle fois sa robe, jusqu’à la taille. – Pourquoi ne pas commencer par un concombre, c’est un classique mais ça plait, prends le préservatif dans le tiroir de la table. – Drôle escort bursa de rangement, ma chérie. – J’en ai de partout même dans le local de traite des chèvres et bien sur dans le terrain, on ne sait jamais quand ça me prend, sauf dans la voiture, là je ne fais que des exhibitions ainsi que dans les lieux publics, j’aime jouer les allumeuses et savoir que les voyeurs vont aller se branler chez eux. – Mets le sur ce concombre, j’ai hâte de te regarder lors de tes lors de performances végétaliennes. – D’abord je prends le condom dans la bouche, puis j’y enfonce le légume aussi loin que je le peux. – Une vraie gorge profonde, j’ai hâte de tes pipes ma chérie. – Je suis une experte dans le genre, caresse ma poitrine je veux la sentir gonflée pendant que je m’amuse, elle est très sensible sous la douceur de tes doigts. – C’est tellement agréable de voir une vraie salope ce goder comme cela sur mes genoux, tout en s’occupant de ses seins. – C’est la première fois que je le fais assise sur quelqu’un, regarde ma chatte avale le légume, regarde les aller retour, regarde mon jus qui humidifie le plastique, tu sais je ne vais pas tenir longtemps comme cela, d’habitude ça dure un long moment. Elle renverse sa tête sur mon épaule, ferme ses jolis yeux, se mord les lèvres et finit par râler, ses seins toujours dans mes mains. – Merci pour le spectacle, rien que pour cela ça valait le coup de venir, je ne regrette pas le déplacement. – Qu’est ce qui te ferait plaisir? – Une pipe, tu sembles douée pour cela, une pipe baveuse bien entendu. – Rien à refuser à mon cher client, je suis toujours partante. Elle défais ma braguette baisses le slip, sors l’engin, le sous-pèses le masse, laisses sa langue agile tourner autour du gland, puis l’avale, ses gestes sont doux. Une fellation de rêve, j’admire la demoiselle, son joli visage penché sur ma queue, elle est magnifique. Je résiste autant que je peux, mais son savoir-faire vient à bout de ma verge, Je recule son visage que j’arrose de ma semence. Je prends une serviette et lui essuie le visage. – Merci, rares sont les mecs comme toi, qui prennent soin de la nana après la baise. – De rien, tu m’as régalé par le spectacle et la performance. – A propos, j’aime que l’on me doigte le cul, mais pas de sodomie, pour le reste tout est ok sauf SM BDSM et autres déviations. – Raccompagne-moi ma chérie, mets une jolie robe on va au resto, pour le conclure notre affaire. “””A suivre”””

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

About analsex

Browse Archived Articles by analsex

Related

Sorry. There are no related articles at this time.

Leave a Comment

Your email address will not be published.


pendik escort maraş escort bayan kuşadası escort bayan çanakkale escort bayan muğla escort bayan mersin escort bayan muş escort bayan nevşehir escort bayan elazığ escort bayan erzincan escort bayan erzurum escort bayan bursa bayan escort bursa escort bursa escort pendik escort bettting sites canlı bahis bahis siteleri canlı bahis canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri sakarya escort sakarya escort izmir escort porno izle sakarya travesti